•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les passionnés de ski dévalent les pistes à Stoneham

Un skieur en train de glisser sur une piste.

La station de ski Stoneham accueille ses clients depuis vendredi.

Photo : Radio-Canada

Les skieurs sont chanceux ce week-end. Quelques stations ont commencé à ouvrir leurs portes. Et le soleil est au rendez-vous.

Il n’en fallait pas plus pour décider certains férus de la glisse et de la poudreuse à se rendre à Stoneham, qui accueillent ses clients depuis vendredi.

Je suis un maniaque du ski. Je ne vois pas mes fins de semaine ailleurs que sur la montagne, avoue Ian Beaulieu, de Baie-Comeau.

Peu lui importe si les abonnements et les billets coûtent plus cher cette année, en raison de l’inflation et des investissements.

Vu que je veux être sur la montagne et vu que je veux skier, je mets les priorités là et je coupe d’autres petites affaires ailleurs.

Moins de restaus, plus de ski

Vue d'ensemble d'une piste de ski. Au premier plan a été planté dans la neige un panneau d'information recommandant de porter un couvre-visage.

Les règles sanitaires sont moins strictes que l'an passé, mais elles restent en vigueur.

Photo : Radio-Canada

Jean-Pierre Fouet et Pierrette Pépin, de Québec, ont adopté la même stratégie.

Notre priorité, c’est le sport. Alors on préfère mettre notre argent là qu’ailleurs. On va un peu moins au restaurant et un peu plus au ski, confie-t-il.

À ses côtés, sa compagne ajoute : Passer notre journée dehors, bouger, c’est une qualité de vie, un bien-être. On veut continuer à être actif, continuer à être heureux.

Si les skieurs sont contents, les responsables de la station le sont tout autant. Les ventes enregistrées jusqu’à présent annoncent une saison lucrative.

On a une augmentation de 25 % par rapport à l’année dernière. On sait que la clientèle va être au rendez-vous , révèle Hugues Leclerc, directeur marketing et communications du Mont Sainte-Anne et de Stoneham.

De nouveaux skieurs

Les commerçants ont aussi de quoi se réjouir. Ils profitent de l’engouement pour les sports d’hiver.

Les gens sont prêts à dépenser étant donné qu’ils ne vont pas en voyage. Ils essayent de faire les choses les plus agréables possibles, analyse Marie-Laurence Gravel, de chez Rémi Gravel Sports, boutique spécialisée.

Des skis et des bâtons rangés contre un mur.

Les équipements pour skier coûtent cher. Pour faire des économies, certains préfèrent les louer plutôt que de les acheter.

Photo : Radio-Canada

Elle le constate, beaucoup de personnes, beaucoup de nouvelles familles qui n’avaient jamais fait de ski s’y mettent. C’était déjà le cas l’an dernier et cela se vérifie cette fois encore.

Dans la grande région de Québec, Charlevoix et Chaudière-Appalaches, Le Massif et Stoneham sont pour l’instant les seules stations accessibles. Les autres vont leur emboîter le pas sous peu.

D'après les informations d'Audrey Paris

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !