•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chercheur de l’Université du Manitoba parmi les plus cités au monde depuis 5 ans

Ekram Hossain sourit sur une photo et regarde devant lui.

Le chercheur Ekram Hossain soutient que le fait d'être cité autant de fois montre que ses travaux ont un impact significatif sur une longue période.

Photo : Ekram Hossain

Pour la cinquième année consécutive, un chercheur de l’Université du Manitoba figure au palmarès des scientifiques les plus cités au monde.

Ekram Hossain du département de génie électrique et informatique de l’Université du Manitoba se taille une place dans la liste restreinte de l’organisation Clarivate depuis 2017, indique un communiqué de l’Université.

Chaque année, Clarivate, une société basée au Royaume-Uni et spécialisée dans l’analyse de la production scientifique, identifie les chercheurs les plus influents de la planète qui sont régulièrement cités par la communauté scientifique pendant une période de 10 ans.

Figurer consécutivement dans la liste des chercheurs les plus cités signifie que les travaux […] ont un impact à long terme et sur une période plus longue, se réjouit Ekram Hossain.

Les travaux d'Ekram Hossain ont été cités plus de 35 000 fois dans l’outil d’analyse Google Scholar, informe l’Université du Manitoba.

Au sein du groupe de recherche sur les communications, les réseaux et les services sans fil de l'Université du Manitoba qu’il dirige, ses travaux portent notamment sur l’amélioration des communications sans fil au-delà du 5G.

Le chercheur mentionne lui-même que ses recherches permettent de prendre en charge un plus grand nombre d'utilisateurs, des débits de données plus élevés, de réduire la latence.

Ses travaux de recherche ont eu un impact considérable sur l'avancement de la technologie sans fil à large bande, indique l’Université du Manitoba.

Clarivate le reconnaît pour son influence exceptionnelle en matière de recherche.

En 2021, environ 1 % des chercheurs représentant 21 champs de recherches figurent dans le palmarès de Clarivate. En d'autres termes, 6602 chercheurs de 70 pays ont gagné une place dans le classement.

Au Canada, 196 chercheurs apparaissent dans la liste, dont 9 de l'Université du Manitoba. Parmi ceux-ci, Ekram Hossain est désigné pour la cinquième année consécutive.

Une grande distinction pour un chercheur

Le nombre de citations permet de mesurer l'impact des travaux de recherche, de tous genres sur les connaissances professionnelles, indique Ekram Hossain.

Selon lui, un grand nombre de citations pour un article de recherche signifie que de nombreux autres chercheurs suivent cet article dans leurs travaux, ajoute-t-il.

D’être beaucoup cité apporte la satisfaction de savoir que nos travaux ont des retombées scientifiques importantes, explique le professeur d’histoire à l’Université de Saint-Boniface et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les migrations, les transferts et les communautés francophones, Yves Frenette.

En sciences pures et appliquées, être beaucoup cité constitue de plus en plus un critère pour les promotions ainsi que pour l’obtention de subventions et de prix, ajoute Yves Frenette.

Toutefois il reconnaît que c’est moins vrai dans les sciences humaines, quoique la pratique gagne en popularité.

Originaire du Bangladesh, M. Hossain est membre de l’Académie canadienne du génie et de l’Institut canadien des ingénieurs. Il fait également partie du Collège des nouveaux savants, artistes et scientifiques de la Société royale du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !