•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parcourir 42 kilomètres pour CORAMH

Des personnes font du rameur dans une salle de sport.

L'activité se déroulait à Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Une soixantaine de personnes ont amassé des dons pour l'organisme CORAMH. Il s'agissait de la première édition du Défi 42 kilomètres. Les participants devaient parcourir l'équivalent d'un marathon à la marche, à la course ou en rameur.

Les équipes devaient se relayer sur une distance de 42 kilomètres. Mais l'une des participantes, Frédérique B. Gauthier, qui est aussi derrière le projet, a décidé de ramer seule.

Il y a deux ans, j'avais ramé un marathon pour amasser des fonds pour CORAMH. Je l'avais fait seule à ce moment-là et dernièrement au mois d'août quand on a eu le tournoi de golf justement pour CORAMH, je me suis dit que ça serait l'fun qu'on le refasse.

Même si elle était seule lors de son épreuve, elle avait beaucoup de monde pour l’encourager.

La force du groupe c'est beaucoup plus fort que le travail individuel donc ça va nécessairement être beaucoup plus riche comme ça, dit-elle.

Deux bénévoles de dos applaudissent des coureurs.

Les participants pouvaient ramer, marcher ou courir.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

La mission de CORAMH consiste à sensibiliser, éduquer et informer la population, principalement du Saguenay-Lac-Saint-Jean, sur les maladies héréditaires qui ont une prédominance plus élevée dans la région.

Ce genre d'événement- là nous amène des dons et nous ça nous permet de faire circuler notre programme d'information génétique au travers de toute la région, ajoute le président de CORAMH, Raphaël Tremblay.

Des personnes font du rameur dans une salle de sport.

L'activité se déroulait à Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Près de 12 500 $ ont été amassés lors de cette première édition.

Selon un reportage de Philippe L'Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !