•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Winnipeg doit économiser 9 M$ en 2022 pour respecter son budget

Le quartier général de la police de Winnipeg.

Le Service de police pourrait réduire les heures supplémentaires et laisser certains postes vacants, s'il veut réaliser de séconomies en 2022.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Service de police de Winnipeg doit absolument réaliser une économie de 9 millions de dollars l’an prochain si elle veut respecter son budget de 320 millions de dollars approuvé vendredi.

Dans son budget préliminaire, la Ville de Winnipeg a augmenté de 7 millions de dollars le budget de la police par rapport à l'exercice précédent.

Malgré cela, le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth, croit que le Service va plutôt dépenser 9 millions de dollars de moins que nécessaire pour financer ses activités.

Cette situation s'explique par le fait que la Ville a approuvé des dépenses excédentaires de 7,3 millions de dollars pour le Service de police cette année, soit 6,1 millions de moins que ce que la police avait demandé. 

Nous avons prouvé l'année dernière que nous étions capables de trouver 6,1 millions de dollars. Nous allons chercher à reproduire l'année prochaine certaines choses que nous avons faites cette année. Et nous ferons de notre mieux pour essayer d'atteindre ces objectifs, a promis M. Smyth.

Pour réduire ses dépenses supplémentaires cette année, le Service de police a diminué les heures supplémentaires de ses employés et a laissé certains postes vacants. Il s'est aussi créé des revenus en assurant la sécurité des centres de vaccination contre la COVID-19.

Contrôler les dépenses

Lors d’une réunion le 12 novembre entre le Conseil de police et le comité des finances de la Ville, ce dernier a finalement accepté d'approuver un excédent de dépenses de 7,3 millions de dollars en 2021 tout en adoptant une motion lui conférant des pouvoirs de contrôle étendus.

Toutefois, le volume de sollicitations de la police ne cesse d'augmenter dans la capitale, une réalité qui pourrait rendre difficiles les efforts de contrôle des dépenses.

Les crimes violents ont augmenté de 5 % en 2020, et les crimes contre la propriété ont augmenté de 11 %, selon une présentation de la police lors de la réunion du conseil. Pendant ce temps, le nombre de policiers par rapport à la taille de la population a diminué depuis au moins 2014.

Pour leur part, les défenseurs de l'abolition de la police ont critiqué la Ville pour avoir augmenté le budget de la police, qui représente la plus grande partie des dépenses de la ville.

James Wilt, qui représente le groupe Winnipeg Police Cause Harm, a appelé à réduire le budget de la police de 10 % en 2022.

Les dépenses de la police à Winnipeg sont complètement hors de contrôle. La Ville n'a aucun plan pour les gérer, a-t-il déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !