•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation pour attirer les jeunes femmes vers le numérique

Des jeunes écoutent une conférencière.

La formation de deux jours a démarré vendredi soir avec un remue-méninge.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Le Centre d’innovation numérique du Saguenay-Lac-Saint-Jean COlab a organisé une formation pour 12 jeunes étudiantes de Mashteuiatsh. Elles ont identifié un enjeu à améliorer dans leur communauté et pendant deux jours elles ont développé une application pour régler la problématique.

Avec une dizaine d'autres jeunes Innues de Mashteuiatsh, Mya-Jade et Jasmine-Elyzabeth ont suivi cette formation dans les locaux du Cégep d’Alma. Les deux étudiantes avaient déjà un intérêt pour le numérique.

Je joue beaucoup aux jeux vidéos et je dessine sur ma tablette, a souligné Mya-Jade Paul-Lapointe.

Cette première formation du genre était encadrée par Affordance Studio, une entreprise montréalaise spécialisée dans le jeu vidéo. Le but était d’intéresser davantage de femmes aux métiers du numérique.

Il y a encore un très grand défi d'intéresser les femmes au numérique, a soutenu la directrice d’entrepreneuriat numérique et parcours innovants du COlab, Josée Gauthier. Par exemple, le nombre de femmes entrepreneuses dans le numérique au Canada, ça ne représente que 12,6 %. Donc, le nombre de femmes qui ont un parcours dans les sciences, dans les technologies, en mathématiques et qui démarrent une entreprise, ce n'est vraiment pas beaucoup.

Des jeunes écoutent une conférence sur les métiers du numérique.

La direction d'Entrepreneuriat numérique et parcours innovants au COlab, a mentionné qu’il reste encore bien du chemin à faire pour attirer des jeunes filles dans les métiers reliés au numérique.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Des modèles inspirants

Pour inspirer les étudiantes, le COlab avait engagé six femmes du studio montréalais Affordance.

Les professionnelles ont démarré l'atelier avec une réunion où chaque personne donnait des idées pour trouver une application.

Avec trois ateliers, on les a aidées à développer cette idée-là, en une maquette d'application. Elles ont appris à utiliser Photoshop pour faire leur logo, elles ont travaillé dans Adobe XD. À la fin de la journée on leur a montrées comment faire du montage vidéo pour vendre leur idée, a indiqué la designer Florence Girard-Laperrière.

Les jeunes filles ont planché sur plusieurs idées pour aider les membres des communautés autochtones. Lorsque l’équipe de Radio-Canada s’est rendue sur les lieux du tournage, les jeunes filles de secondaire 1 et de secondaire 3 commençaient à trouver un enjeu commun.

Deux femmes parlent ensemble.

Caroline Lambert du Centre de femmes de Mashteuiatsh a discuté avec l’une des participantes.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Le Comité des femmes de Mashteuiatsh était d’ailleurs partenaire de ce projet dont les retombées pourraient bénéficier à la communauté.

En plus de peaufiner leur application durant la fin de semaine, les jeunes filles ont visionné en exclusivité un jeu vidéo conçu par Affordance Studio, dans lequel le personnage principal est autochtone.

Selon un reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !