•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfin, le retour du patinage artistique à Trois-Pistoles!

Les ombres de patineurs artistiques durant une compétition.

Les patineurs et patineuses ont dû patienter deux ans avant de retrouver la compétition à l'aréna Bertrand-Lepage. (archives)

Photo : Reuters / EVGENIA NOVOZHENINA

Radio-Canada

Le moment était fort attendu pour les patineuses et les patineurs artistiques de l'Association régionale de l'Est-du-Québec. Pour la première fois depuis mars 2020, c'est l'heure de la compétition.

Qui plus est, l'aréna Bertrand-Lepage de Trois-Pistoles, hôte de cette compétition, n'avait pas été en mesure d'accueillir les patineuses et les patineurs en 2019 en raison de travaux. L'an dernier, c'est plutôt la pandémie de COVID-19 qui avait joué les trouble-fêtes.

Des jeunes des quatre coins du Québec, et même du Nouveau-Brunswick, auront ainsi l'occasion de chausser les patins pour une première fois en plusieurs mois.

Il faut savoir que Patinage Canada n'avait pas accordé le feu vert au retour des compétitions avant le 26 novembre. Ainsi, des rendez-vous prisés, tels que ceux de Lévis ou de Saint-Jean-Port-Joli, n'ont pas eu lieu. La compétition de Trois-Pistoles représente donc une occasion pour les athlètes de se délier les muscles... enfin.

270 athlètes sont donc inscrits à la compétition, pour un total de 325 chorégraphies tout au long de la fin de semaine. Selon la présidente du comité organisateur, Isabelle Martin, la popularité de l'événement est saisissante.

Nous sommes vraiment surpris! Oui, habituellement, on a environ 350 inscriptions. Toutefois, considérant les mesures sanitaires et la réalité qu'on vit en ce moment, c'est très surprenant, dit-elle.

« Ce n'est pas tout le monde qui est prêt à se déplacer, ces temps-ci. Sauf qu'on a quand même de nouveaux clubs, qui n'étaient jamais venus ou qui n'étaient pas venus depuis longtemps, qui seront parmi nous. »

— Une citation de  Isabelle Martin, présidente du comité organisateur
Le nom de l'aréna est inscrit sur son mur extérieur.

L'aréna Bertrand-Lepage de Trois-Pistoles (archives)

Photo : Radio-Canada

Une tradition

Depuis environ 25 ans, la compétition pistoloise se démarque, étant la première épreuve du calendrier régional. Souvent, elle accueille de jeunes patineurs qui tentent d'impressionner les juges pour la toute première fois.

Cette année, la grande majorité des clubs de l'Est-du-Québec sont représentés, y compris celui des Îles-de-la-Madeleine. Il faut aussi ajouter ceux de Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et du Nouveau-Brunswick.

Il faut donc s'attendre à une grande fête de la discipline sportive.

Rangées de bancs dans l'aréna.

Le comité organisateur demande aux spectateurs de respecter les mesures sanitaires en vigueur, notamment de rester assis à leur place durant la compétition. (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Des mesures sanitaires à respecter

Aucun service de restauration ou de boutique souvenir ne sera accessible au cours du week-end de compétition. Il n'y aura pas de remise de médailles officielles. Les plus méritants vont recevoir leurs résultats dans une enveloppe, avec une médaille.

Parmi les mesures à noter, on pense au passeport vaccinal à l'entrée, au lavage des mains obligatoire, au port du masque en tout temps et les gens doivent demeurer assis dans les gradins.

Les bénévoles de l'organisation ont jonglé avec l'ensemble des règles sanitaires depuis plusieurs semaines afin de s'ajuster à tout moment.

On a changé notre protocole de mesures sanitaires à plusieurs reprises, quand même, admet Mme Martin. Au départ, on n'acceptait pas les visiteurs; seulement le patineur avec ses parents, précise-t-elle.

« Depuis l'assouplissement des mesures sanitaires du 15 novembre, on peut accueillir tout le monde. On invite bien sûr les intéressés à venir nous voir! »

— Une citation de  Isabelle Martin, présidente du comité organisateur

La compétition a lieu jusqu'à dimanche.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !