•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions en améliorations énergétiques pour la Ville de Whitehorse

Le centre Canada Game, à Whitehorse.

Le centre Canada Game à Whitehorse construit en 2005 a besoin de travaux d'entretien et de restauration.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le budget en infrastructures proposé par la Ville de Whitehorse vise en bonne partie la modernisation et la réfection de nombreux édifices municipaux de manière à en améliorer l’efficacité énergétique et la fonctionnalité.

Présenté lundi soir par la mairesse Laura Cabott, le document présente les prochaines étapes des investissements des derniers conseils municipaux dans la modernisation des installations de la ville.

« Les projets en infrastructures sont toujours évalués en fonction de leur impact sur les coûts d’exploitation et d’entretien. Les projets qui permettent d’améliorer le rendement et réduire les coûts d’exploitation et d’entretien sont favorisés dans la liste des priorités. »

— Une citation de  Laura Cabott, mairesse de Whitehorse

Le budget présenté totalise 130 millions de dollars d’investissements sur quatre ans, dont 30 millions proviendront du surplus financier de la Ville. Le reste, soit environ 100 millions de dollars, dépend du financement des gouvernements territorial et fédéral.

Le budget devrait faire faire l’objet d’une consultation publique le 13 décembre prochain, et le conseil municipal doit se prononcer le 17 janvier.

18 millions $ pour le Centre des Jeux du Canada et le Mont McIntyre

L’investissement le plus important vise la réfection des deux principaux centres récréatifs et sportifs de la ville, voisins l’un de l’autre.

Cependant, les utilisateurs risquent de ne pas voir beaucoup de changements au terme de ces travaux, du moins au Centre des Jeux du Canada, explique le directeur par intérim des Services à la collectivité, Landon Kulych.

Le Centre des Jeux du Canada a été construit en 2005. Il est maintenant en fin d’adolescence et c’est le temps d’investir dans le bâtiment pour s’assurer qu’il sera fonctionnel et efficace encore plusieurs années , explique le directeur.

Ainsi, les investissements visent l’isolation de l’édifice et la réfection d’une partie du toit. Les responsables envisagent également l’installation de panneaux solaires pour une utilisation ultérieure.

Les détails exacts des travaux sont encore à l’étude, affirme Landon Kulych.

Au Centre récréatif du Mont McIntyre toutefois, le projet veut une réfection complète de l'édifice, qui est en fait composé de deux bâtiments construits côte à côte dans les années 1980 et joints l’un à l'autre.

Le projet [de plus de 8 millions de dollars] comprendra la rénovation intérieure de l’édifice, y compris une reprise de la conception [esthétique et fonctionnelle] pour améliorer l’édifice pour la programmation et la récréation , explique-t-il.

Tous ces travaux doivent être financés par des programmes de financement des deux autres niveaux de gouvernement. Les édifices récréatifs cochent de nombreuses cases, laisse tomber Landon Kulych.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !