•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand une entreprise a pour mission l’inclusion et l’adaptation de ses employés

Dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées, nous avons visité une manufacture à Rouyn-Noranda.

Trois employés sont assis devant leur table de couture.

L'entreprise a adapté ses installations aux employés ayant des limitations fonctionnelles à l'emploi.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Depuis 25 ans, les Ateliers Manutex emploient des personnes ayant des contraintes au travail.

L'entreprise produit des vêtements de travail pour le secteur industriel et offre un contexte de travail adapté à ses employés qui ont des limitations fonctionnelles à l’emploi.

Une femme travaille à une machine à coudre.

Chaque employé contribue à une partie de la fabrication des pièces de vêtement.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

C'est une véritable fourmilière : on perçoit un bourdonnement constant dès que l’on entre dans les locaux des Ateliers Manutex. Derrière leur machine à coudre ou leur table de travail, les employés nous expliquent avec enthousiasme leurs fonctions.

Nathalie Lavoie, qui s’affairait à coudre des poches lors de notre visite, travaille aux Ateliers Manutex depuis 15 ans.

J’aime bien ma job. Chaque personne ici est importante et chaque personne a un bon niveau de qualité de travail, estime-t-elle.

Un employé vérifie les coutures sur un couvre-tout.

Un employé effectue le contrôle de la qualité pour un couvre-tout.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Chaque employé a une tâche spécifique dans la chaîne de production, ajoutant ainsi sa touche à toutes les pièces de vêtement, comme l'indique la présidente des Ateliers Manutex, Hélène Piuze.

Il y a cet élément de fierté pour chacun des vêtements qui est produit. C'est tout le monde qui y a contribué, de la conception à l’inventaire et jusqu'à la confection, fait-elle valoir.

Hélène Piuze parle devant la caméra dans un entrepôt de tissus.

Hélène Piuze, présidente des Ateliers Manutex

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Les couvre-tout et les sarraus représentent la majeure source de production de l’entreprise, qui dessert principalement des entreprises minières.

« La normalité, ici, c’est ce que vous voyez, ce n’est pas une notion. Tout le monde a ses particularités comme dans la vie en général et on fait juste miser sur les forces de chacun pour arriver à un produit. »

— Une citation de  La présidente des Ateliers Manutex, Hélène Piuze

France Lacroix, l'une des premières employées chez Manutex, rapporte qu’elle s’y plaît depuis 25 ans.

Ce que j’aime, c’est que tout le monde s'entraide. Je peux parler de mes affaires personnelles des fois, pas trop, un petit peu. J’aime parler avec des amis aussi, affirme-t-elle.

Championne de la machine à coudre, elle apprécie la variété de tâches que lui offre son emploi. Je fais beaucoup de choses, dit-elle. Des sacs, des pantoufles. J’aime ça faire des affaires différentes.

Une femme est en train de coudre une pièce de vêtement de travail.

Les Ateliers Manutex produisent des vêtements de travail sur mesure, notamment pour le secteur minier.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Hélène Piuze rappelle que l'entreprise mise sur l'inclusion.

On ne mécanise pas beaucoup et on ne veut pas faire ça parce qu' on veut mettre en valeur ces gens-là et notre objectif c'est d’en faire travailler le plus possible et de redonner à cette société et à l’économie parce que les gens ayant des limitations sont aussi importants que tout le monde, conclut-elle.

Manutex compte une soixantaine d'employés, la plupart ayant des contraintes à l'emploi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !