•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination des 5-11 ans commence dans les écoles de la région

Une enfant de 10 ans se fait vacciner.

La campagne de vaccination chez les enfants de 5 à 11 ans commence dans les écoles du Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la COVID-19 s'amorce lundi dans les écoles du Bas-Saint-Laurent.

Certaines séances de vaccination prévues dans l'ouest de la région ont dû être annulées en raison de la tempête, mais celles prévues dans l'est du territoire sont maintenues, puisque les écoles demeurent ouvertes.

Au cours des deux prochaines semaines, des équipes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent se déplaceront dans les établissements scolaires pour inoculer le vaccin aux enfants dont les parents ont donné leur consentement.

« On a fait [...] la validation un par un pour s'assurer que le formulaire de consentement était rempli de manière adéquate et s'assurer que le jeune n'ait pas déjà été vacciné. »

— Une citation de  Murielle Therrien, directrice de la vaccination au CISSS du Bas-Saint-Laurent

De une à deux équipes seront dépêchées chaque jour dans chacune des Municipalité régionale de comté, ce qui permettra de visiter jusqu'à une trentaine d'écoles quotidiennement. Si tout va bien, la vaccination en milieu scolaire devrait donc se terminer avant les vacances des Fêtes dans les 120 écoles de la région.

Au Centre de services scolaire (CSS) des Phares, environ le tiers des élèves de 5 à 11 ans se feront vacciner dans leur école primaire.

Le directeur des projets particuliers au centre de services scolaire, Jean-Pierre St-Pierre, explique que les enfants seront invités à se déplacer par groupe-classe pour recevoir leur première dose.

C'est beaucoup plus facile de déplacer des groupes d'élèves par groupe classe. [...] On utilise pas mal les gymnases pour avoir le maximum de place possible pour la vaccination parce qu'il faut qu'ils restent une quinzaine de minutes après sous observation, dit-il.

Un pansement à l'effigie d'un personnage du film Frozen sur le bras d'une enfant à l'endroit où elle a été vaccinée.

Pour rendre la vaccination un peu plus ludique, des pansements décoratifs sont offerts aux enfants (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les parents qui souhaitent accompagner leurs enfants lors de leur vaccination peuvent le faire en faisant une demande auprès des directions d'écoles. Cependant, afin d'éviter le va-et-vient dans les écoles et de respecter les mesures sanitaires, la santé publique recommande aux parents de prendre rendez-vous dans un centre de vaccination s'ils tiennent à être en présence de leur enfant lors de l'inoculation.

On a demandé aux parents qui avaient des situations particulières de nous le mentionner pour qu'on puisse s'adapter, mais à la base, les parents ne sont pas présents lors de la vaccination à l'école, explique Mme Therrien.

Le Bas-Saint-Laurent compte 13 500 enfants de 5 à 11 ans. Selon les dernières données fournies par le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent, 54 % des enfants de cette tranche d'âge ont déjà un rendez-vous ou ont été vaccinés, soit 4600 dans les centres de vaccination et 2743 en milieu scolaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !