•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 au N.-B. : la bulle de 20 disparaît, pas d’autres restrictions à la frontière

Le Nouveau-Brunswick a présenté son plan pour gérer la pandémie cet hiver.

La médecin hygiéniste en chef Dre Jennifer Russell lors d'un point de presse le vendredi 3 décembre 2021.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Dre Jennifer Russell, demande aux Néo-Brunswickois de limiter le plus possible leurs contacts étroits.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick réinstaure un plan de gestion de la pandémie en plusieurs phases. Toutefois, les mesures annoncées vendredi ne devraient pas avoir trop de répercussions sur les projets des Néo-Brunswickois pour le temps des Fêtes... si la situation demeure stable.

Un nouveau système en trois phases

Après le système des couleurs, utilisé jusqu'à tout récemment pour gérer la pandémie de COVID-19, le Nouveau-Brunswick a présenté vendredi un nouveau système, celui-ci en trois phases numérotées de 1 à 3.

« Ce plan vise l’équilibre entre la santé mentale, émotionnelle et physique de tous. Notre objectif est de protéger le système de santé tout en perturbant le moins possible votre vie quotidienne. Mais des perturbations ne sont pas exclues cet hiver.  »

— Une citation de  Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du N.-B.

Ce plan entrera en vigueur samedi à 23 h 59 et sera en place au moins jusqu'au printemps.

Lorsque le plan sera lancé, dans la nuit de samedi à dimanche, toute la province sera placée en phase 1.

Voici à quoi ressemble la phase 1 :

  • La disparition de la bulle de 20 contacts étroits;
  • les rassemblements informels à l'intérieur sont limités à 20 personnes (pas toujours les mêmes);
  • Les rassemblements à l'intérieur (dans une maison privée par exemple) ne sont pas recommandés pour les personnes non vaccinées en raison du risque très élevé de transmission;
  • les rassemblements informels à l'extérieur sont limités à 50 personnes;
  • les masques sont obligatoires dans les espaces publics intérieurs et extérieurs lorsque la distanciation physique ne peut pas être respectée;
  • la distanciation physique est obligatoire dans les lieux publics où la preuve de vaccination n’est pas obligatoire. Des endroits comme les centres commerciaux, les épiceries ou les salons de coiffure doivent respecter la distanciation physique entre les clients. Ils peuvent contourner cette mesure en obtenant la preuve de vaccination de tous leurs clients. La décision de la demander reviendra à chaque entreprise.

Les phases 2 et 3 incluent certaines mesures, dont des bulles réduites à un seul ménage, une réduction de la capacité d'accueil dans des lieux publics comme les commerces et les restaurants, et l'interdiction des déplacements entre les régions. Ces mesures ne s'appliqueront pas au Nouveau-Brunswick samedi, puisque toutes les régions seront en phase 1.

La santé publique utilisera ensuite différents critères tels que le nombre de cas actifs, la hausse des nouveaux cas et les hospitalisations pour déterminer si un changement de phase est nécessaire.

Avec les nouveaux variants, il est possible que nous imposions de nouvelles restrictions plus tard, a précisé la ministre de la Santé Dorothy Shephard.

Les autorités demandent aux Néo-Brunswickois de limiter leurs contacts étroits le plus possible.

Les autorités confirment qu'aucune mesure supplémentaire ne sera imposée à la frontière de la province.

Les écoles et les garderies ne sont pas touchées par ce plan et elles maintiennent leur façon de fonctionner pour l’instant.

Le plan complet de la province est disponible sur le site Internet du gouvernement du Nouveau-Brunswick (Nouvelle fenêtre).

97 nouveaux cas et 2 morts vendredi

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, s’est dite très inquiète vendredi de l’augmentation des cas de COVID-19 et des hospitalisations au cours des deux dernières semaines.

Vendredi, la santé publique signale deux décès supplémentaires et 97 nouveaux cas. Il y a actuellement 711 cas actifs dans la province.

Nouveaux cas par région

  • Région de Moncton : 13
  • Région de Saint-Jean : 27
  • Région de Fredericton : 34
  • Région de Campbellton : 1
  • Région de Bathurst : 2
  • Région de Miramichi : 20

Quarante-neuf personnes sont hospitalisées dans la province, dont 16 aux soins intensifs. Neuf personnes sont sous respirateur artificiel.

Selon les autorités, environ 55 personnes s'isolent au Nouveau-Brunswick, car ils arrivent de pays considérés comme risqués en raison du variant Omicron.

Bientôt une 3e dose pour les 50 ans et plus

La dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 sera offerte dès la semaine prochaine aux Néo-Brunswickois âgés de 50 ans et plus.

Les autorités précisent que cette troisième dose sera également bientôt offerte aux 40 ans et plus et ensuite à tous les Néo-Brunswickois. Faites-vous vacciner avec le booster dès que vous le pouvez, a dit la Dre Jennifer Russell.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !