•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’enquête sur la mort d’une mère et de sa fille débute à Charlottetown

Danielle White, 47 ans, et sa fille Olivia Rodd, 9 ans, ont été retrouvées mortes en juillet 2020.

Des jouets en peluche accumulés au pied d'un arbre, sur la pelouse.

Des citoyens émus par les décès d'Olivia Rodd, 9 ans, et de Danielle White, 47 ans, ont laissé des jouets au pied d'un arbre, en juillet 2020 à Charlottetown.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

L'enquête du coroner sur la mort d'une mère et de sa fille de 9 ans, à Charlottetown à l'été 2020, débute lundi à l'Île-du-Prince-Édouard. La thèse du meurtre suivi d'un suicide est retenue dans cette affaire.

Le 20 juillet 2020 , la police de Charlottetown faisait la découverte des corps sans vie de Danielle White, 47 ans et de sa fille Olivia Rodd.

Brad MacConnell, le chef de la police de Charlottetown, avait expliqué que ses agents avaient auparavant été appelés auprès de la mère qui, selon lui, éprouvait des problèmes psychologiques.

Le défenseur des enfants et de la jeunesse demande une enquête

À la fin juillet 2020, et moins d'une semaine après son assermentation, Marvin Bernstein, le défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, a commencé à se pencher sur les circonstances qui ont mené à la mort de la fillette de 9 ans.

Marvin Bernstein, défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Marvin Bernstein, défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Photo : CBC / Kerry Campbell

Il expliquait vouloir recueillir des informations afin de déterminer s'il y avait eu des lacunes dans la prestation des services gouvernementaux.

« Nous examinons également s'il s'agit ou non d'un problème systémique plus large qui affecte la prestation des services en général. »

— Une citation de  Marvin Bernstein, défenseur des enfants et de la jeunesse

Cinq jours d'audience pour l'enquête du coroner

En octobre 2021, le coroner en chef, Terry Magennis, a annoncé une enquête sur les décès de Danielle White et Olivia Rodd.

Elle débute lundi à la cour provinciale de l'Île-du-Prince-Édouard, à Charlottetown, et pourrait durer jusqu'à cinq jours.

Véhicules de police et ruban jaune devant une maison.

Les corps d'Olivia Rodd, 9 ans, et de Danielle White, 47 ans, ont été retrouvés le 20 juillet 2020 dans ce domicile de l'avenue Lilac, dans le quartier Sherwood à Charlottetown.

Photo : CBC / Tony Davis

Le ministère provincial de la Justice précise que ce genre d'enquête n'a pas pour but de déterminer les causes du décès d'Olivia Rodd et de Danielle White, mais bien de faire la lumière sur de possibles dysfonctionnements et d'éviter qu'ils se reproduisent.

Le jury pourra par la suite faire des recommandations visant à prévenir d'autres drames similaires.

Pas le premier drame du genre

Ce n'est pas la première fois qu'une telle enquête a lieu à l'Île-du-Prince-Édouard.

En 2015 , à Summerside, le coroner Roy Montgomery avait présidé une enquête sur le meurtre de Nash Campbell, 4 ans, et le suicide de sa mère, Patricia Hennessey, 37 ans.

Ils avaient été retrouvés le 21 juin 2013 dans un véhicule calciné à St. Felix, près de Tignish.

Nash Campbell et Patricia HennesseyAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nash Campbell et sa mère, Patricia Hennessey, sont morts en 2013. L'enquête a conclu à un meurtre suivi d'un suicide.

Photo : Contribution

À l'époque les six jurés avaient déposé 15 recommandations.

Ils recommandaient notamment que les tribunaux, particulièrement la cour criminelle et la cour de la famille, partagent mieux leurs informations; que les intervenants dans les dossiers de violence conjugale soient mieux formés; que de meilleures politiques de protection des enfants soient mises en place; et que l'on crée un poste d'ombudsman des enfants.

Une enquête plus approfondie pourrait suivre

Marvin Bernstein, le défenseur des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, se prépare à toute éventualité.

En octobre, il avait expliqué qu'il déciderait après les cinq jours d'audience si son bureau mènerait une enquête indépendante sur les décès de Danielle White et de sa fille Olivia Rodd.

Son équipe a déjà rassemblé des milliers de documents et mené des entretiens.

« Le fait qu'il y ait une enquête [du coroner] ne signifie pas la fin de notre implication. Après les audiences, nous déterminerons s'il sera nécessaire ou non d'entreprendre une autre enquête. »

— Une citation de  Marvin Bernstein, défenseur des enfants et de la jeunesse

M. Bernstein ajoute qu'il se peut que certaines des questions soulevées par le jury du coroner nécessitent un examen plus approfondi et plus détaillé du point de vue des droits de l'enfant.

Marvin Bernstein dit que ce qui le préoccupe le plus, c'est le bien-être, les droits et les intérêts des enfants et des jeunes de l'Île-du-Prince-Édouard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.