•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépassement des coûts pour le chantier du pont des Grandes-Fourches

Le chantier du pont des Grandes-Fourches, dans le centre-ville de Sherbrooke, est désert.

Le chantier du nouveau pont des Grandes-Fourches est en arrêt depuis quelques jours.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

Radio-Canada a appris que le chantier du nouveau pont des Grandes-Fourches est en arrêt depuis quelques jours. Le dépassement des coûts liés à la décontamination est en cause, confirme la Ville de Sherbrooke.

Rappelons qu’un contrat de près de 20 M $ a été octroyé à une entreprise pour la construction du nouveau pont. Elle a entre autres pour mandat d’effectuer certains travaux de décontamination.

Le montant alloué à la décontamination par la Ville a cependant été atteint. 

Le chantier est donc en arrêt le temps que le conseil municipal prenne une décision quant au dossier. Il devrait le faire lors de sa prochaine séance, prévue lundi soir.

La municipalité n’a pas souhaité accorder d’entrevue sur le sujet jeudi.

Une situation qui n'a rien de rare, selon un entrepreneur

Il n’est pas rare que des travaux de décontamination soient plus complexes qu'initialement prévu, indique le président fondateur d’Environnement PH Patrick Hardy. Selon l'entrepreneur, que Radio-Canada a consulté, mais qui n’a pas été impliqué dans les travaux du pont des Grandes-Fourches, il est en effet difficile de prédire la facture finale pour ce genre de projets. La prise d'échantillons préliminaires, nommée caractérisation, offre en effet un portrait limité de l'état des chantiers.

Lorsqu’on fait des travaux de caractérisation, ce sont des échantillonnages ponctuels. Mais entre deux sondages qui ont permis de caractériser les sols, il pourrait y avoir quelque chose d’inconnu qui pourrait faire vraiment bondir les coûts des travaux de décontamination, comme une infrastructure, un réservoir souterrain, du béton, des fondations qui n’étaient pas prévues, souligne-t-il.

Selon l’échéancier de la Ville, les travaux devraient se terminer à la fin de l’année 2022. Le pont des Grandes-Fourches représente l’un des plus importants chantiers de Sherbrooke. 

Avec les informations de Thomas Deshaies

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !