•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève dans les CPE pèse lourd pour la famille de Patricia Dufour

Une jeune femme avec les cheveux longs bruns et des lunettes est assise par terre sur un tapis de jeu pour enfants.

Le fils de Patricia Dufour fréquente une garderie dont les éducatrices sont en grève.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

La grève générale illimitée dans les centres de la petite enfance affiliés à la CSN représente un casse-tête pour bien des parents comme Patricia Dufour. Cette maman de Saint-Ambroise n’a pas eu le choix d'arrêter de travailler pour s’occuper de son garçon.

Hier et aujourd’hui, j’étais à la maison, malheureusement, je ne peux pas aller travailler, a confié Patricia Dufour jeudi.

La maman du petit garçon de 20 mois nommé Diesel-Jay est gérante dans un atelier de carrosserie et estimatrice automobile. La grève pèse lourd tant sur sa famille que sur son employeur.

En plus, avec la neige qu’il y a eu hier et aujourd’hui. Ils doivent être dans le jus à mon travail, s’est-elle exclamée. Nous sommes comme en otages. En plus, avec le manque d’emplois dans la région, ce n’est pas d’adon d’empêcher les gens de travailler.

Bien qu’elle soit heureuse de pouvoir passer du temps avec son garçon, l’absence d’un salaire pour une période indéterminée l'inquiète.

Une grève illimitée comme ça, je trouve ça un peu exagéré. Déjà que quatre jours la semaine dernière je trouvais ça beaucoup, partage celle qui croit que le gouvernement pourrait aider les parents dans sa situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !