•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestations pour des agressions sexuelles sur des mineures à Québec

La police escorte un homme menotté vers l'auto-patrouille.

La police a procédé à l'arrestation d'un jeune homme soupçonné d'avoir agressé sexuellement des adolescentes.

Photo : Radio-Canada

La police de Québec a procédé jeudi à l'arrestation de trois jeunes qui sont soupçonnés d'avoir agressé sexuellement des adolescentes.

L'une des personnes appréhendées est Kalilou Barry qui était présent lors de l'intervention policière musclée de la Grande Allée, la fin de semaine dernière.

Le jeune homme de 19 ans avait aussi commenté publiquement l'arrestation de Pacifique Niyokwizera, et s'était porté à sa défense.

L'enquête concernant les agressions alléguées a débuté au mois de septembre à la suite de plaintes de deux adolescentes.

Le Service de police de la Ville de Québec a exécuté les mandats d'arrestation jeudi après-midi, peu de temps après une conférence de presse du chef de police concernant les événements survenus à la sortie du Dagobert.

Photo de Mamadou Kailou Barry. Il tient un iphone de couleur blanche et. regarde un miroir. Il a la peau noire et des cheveux frisés teints roux.

Mamadou Kalilou Barry

Photo : SPVQ

Barry est détenu et devrait comparaître vendredi.

Une des personnes arrêtées est aujourd'hui majeure, mais ne l'était pas au moment des faits allégués.

Deux des jeunes arrêtés devraient donc voir leur dossier traité par le Tribunal de la jeunesse. Après avoir été rencontrés par les policiers, ils ont été libérés sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

La police recherche d'autres victimes

Le Service de police de la Ville de Québec a indiqué vendredi qu'elle sollicite l'aide de la population afin de trouver d'autres potentielles victimes de M. Barry et de ses deux complices.

Nous avons des raisons de croire qu’ils auraient pu agresser d’autres personnes, peut-on lire dans un communiqué.

Pour transmettre une information qui sera traitée de façon confidentielle, composez le 418 641-AGIR (2447) et pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, le 1 888 641-AGIR, sans frais. Le dossier en référence est le QUE210901-186.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.