•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de Canada Goose à Winnipeg votent en faveur de la syndicalisation

Une couturière coud un manteau Canada Goose.

Parmi les employés de Canada Goose des usines de Winnipeg, 86 % ont voté pour se syndiquer.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

Mercredi, les quelque 1200 employés du secteur de la confection qui travaillent dans les installations de Canada Goose à Winnipeg ont voté à 86 % pour se syndiquer.

Ils vont ainsi adhérer au syndicat Workers United Canada Council (WUCC).

Il s’agit de la plus grande victoire dans le secteur privé pour les travailleurs du secteur manufacturier depuis plus de 30 ans et de l’aboutissement d’un effort de trois ans de la part des travailleurs, dont la plupart sont des couturières immigrantes, indique un communiqué de presse du Workers United Canada Council.

Le fabricant de vêtements Canada Goose est connu pour ses manteaux d’hiver, et il poursuit ses activités à Winnipeg depuis une décennie.

Bain Capital a acquis une participation majoritaire dans l’entreprise en 2013 et a ouvert une deuxième usine à Winnipeg en 2015.

L’entreprise a deux autres usines à Toronto, qui sont syndiquées depuis près de 30 ans, explique l’organisatrice locale du Workers United Canada Council, Rabia Syed.

Les travailleurs se rassemblent en solidarité parce qu’ils en ont assez. Ils veulent avoir une voix sur leur lieu de travail, dit Mme Syed, qui précise que les salaires et la représentation équitable étaient les motifs du vote.

Mme Syed rappelle qu’au début de la démarche, il y a plusieurs années, il a été difficile de mobiliser les employés, qui craignaient de perdre leur emploi.

Le directeur international de l’organisation du Workers United Canada Council, Richard Minter, félicite les employés et l’entreprise. La direction de Canada Goose a permis aux travailleurs d’exercer leur droit de vote démocratique , reconnaît-il.

Un porte-parole de Canada Goose affirme que l’objectif de l’entreprise a toujours été de soutenir le personnel et de respecter son droit de représentativité.

Nous accueillons Workers United en tant que représentants syndicaux de nos employés dans l’ensemble de nos installations à Winnipeg et nous sommes impatients de travailler avec eux comme nous le faisons à Scarborough et à Toronto depuis des décennies, a-t-il affirmé par voie de communiqué jeudi.

Le syndicat Worker United Council Canada représente 10 000 travailleurs au pays, notamment dans des secteurs de la confection de vêtements, de l’hôtellerie, de la restauration et de la distribution en entrepôt.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !