•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tournoi de hockey Silver Stick se met en branle à Sudbury

Les patins et les bâtons de jeunes joueurs de hockey sur une patinoire.

De jeunes joueurs de hockey de partout en Ontario se rendent à Sudbury pour participer au tournois Silver Stick.

Photo : Getty Images / joci03

Radio-Canada

Un total de 43 équipes de hockey mineure de l’Ontario vont croiser le fer dès aujourd’hui, pour autant que les routes et la météo leur permettent d’atteindre Sudbury.

Le tournoi de hockey provincial se tient dans un format réduit en raison de la pandémie.

Les matchs auront lieu dans trois différentes patinoires jusqu’à dimanche soir, pour les grandes finales.

Beaucoup d’inscriptions

Le directeur du tournoi Peter Michelutti raconte que l’organisation Silver Stick, qui organise des tournois partout au pays, a hésité avant de prendre la décision d’aller de l’avant à Sudbury.

Il souligne que plusieurs équipes se sont manifestées et ont demandé le retour du tournoi.

« Nous avons reçu des appels nous disant qu’il fallait relancer le hockey mineur de Sault-Sainte-Marie, Timmins, Sudbury… partout. Ils veulent le tournoi, alors nous l’avons lancé. »

— Une citation de  Peter Michelutti, directeur des tournois Silver Stick Nord de l’Ontario

Selon le directeur, près de 80 équipes ont déposé une demande d’inscription, mais en raison d’une pénurie d’arbitres, et aussi de la perte de l’aréna Carmichael transformé en centre de vaccination, seules les équipes de niveaux doubles lettres ont été invitées.

Pénurie de bénévoles

Un autre enjeu qui a nécessité la réduction de la taille de l’événement est le manque de bénévoles, explique monsieur Michelutti.

Selon ses estimations, 70 % des bénévoles habituels manquent à l’appel.

« La majorité de nos bénévoles ont entre 68 et 80 ans, et ils ont décidé de sauter cette année ne sachant pas s’il était sécuritaire d’être autour de tous ces enfants. »

— Une citation de  Peter Michelutti, directeur des tournois Silver Stick Nord de l’Ontario

Les volontaires qui ont accepté de participer au déroulement du tournoi seront protégés par des panneaux de plexiglas et n’entreront pas en contact avec les jeunes joueurs.

L’accord de la santé publique

Parmi les équipes invitées figurent certaines qui proviennent d’Ottawa, où le nouveau variant Omicron a été décelé, mais aussi de la région de Sault-Sainte-Marie où les restrictions ont été resserrées très récemment.

En contact avec la Santé publique Sudbury et districts, monsieur Michelutti explique que des mesures ont été prises afin de limiter les risques de contamination par la COVID-19 alors que l’événement sportif avait été annulé l’an dernier par précaution.

« Nous leur avons demandé ce mardi même s’il était préférable d’annuler le tournoi et ils nous ont répondu : absolument pas ! »

— Une citation de  Peter Michelutti, directeur des tournois Silver Stick Nord de l’Ontario

Seuls les parents des joueurs seront acceptés dans les arénas et ils devront se conformer aux règles sanitaires en vigueur dans la région.

Par souci de sécurité, les joueurs devront aussi abandonner une des plus belles traditions du sport, puisqu’ils ne se serreront pas la main après le match.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !