•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec recense 1146 nouveaux cas de COVID-19 et 2 décès de plus

Un homme se tient près d'une pancarte qui annonce la présence d'un centre de vaccination.

Québec estime que 81 % de la population a reçu deux doses de vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Québec recense 1146 nouveaux cas de COVID-19, 2 décès de plus et 12 hospitalisations de moins depuis 24 heures.

Depuis le début de la pandémie, 450 513 personnes ont contracté la COVID-19, dont 11 583 en sont mortes.

Actuellement, 227 patients sont hospitalisées en raison de la maladie, il s'agit d'une diminution de 12. De ces personnes, 53 se trouvent aux soins intensifs.



Sur le front de la vaccination, 27 558 doses s'ajoutent : 26 563 ont été administrées dans les dernières 24 heures et 995 avant le 1er décembre, pour un total de 13 665 978 doses administrées au Québec.

Depuis le début de la campagne de vaccination visant les enfants, 17 % des 5 à 11 ans ont reçu une première dose de vaccin.

En ce qui concerne le dépistage, Québec indique avoir procédé à 35 725 prélèvements en date du 30 novembre. La province a aussi analysé 33 440 échantillons en date du 1er décembre, pour un taux de positivité de 3,7 %.

Mercredi, le premier ministre François Legault s'est montré optimiste, malgré la hausse des cas des derniers jours et les inquiétudes provoquées par l'incertitude entourant le nouveau variant Omicron.

M. Legault, tout comme l'a déjà évoqué son ministre de la Santé Christian Dubé, estime que la situation est maîtrisée tant que les hospitalisations demeurent stables.

Si ça reste dans ces niveaux-là, on va être capables d’avoir un beau Noël et un beau jour de l’An, a indiqué le premier ministre mercredi, lors d'une visite dans un centre de vaccination de Chaudière-Appalaches.

Selon Québec, le fait que 81 % de la population ait reçu deux doses jusqu'à présent permet de contenir les hospitalisations malgré la hausse des cas, puisque les vaccins contre la COVID-19 servent avant tout à protéger des formes graves de la maladie.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !