•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes estriens récompensés lors de l’Apéro culturel 2021

Pierre-Philippe Côté, Nicolas Zemmour et Ariane Deslions tiennent des trophées. Pierre-Philippe tient aussi son téléphone, où l'on voit une photo de Valérie Whissel.

Le BEAM, Nicolas Zemmour, Ariane DesLions ainsi que Valérie Whissel (sur l'écran) ont été récompensés lors de l'Apéro culturel 2021.

Photo : Radio-Canada / Emy Lafortune

Après avoir organisé un Apéro culturel virtuel en 2020, le Conseil de la culture de l’Estrie a accueilli le public en mode hybride lors de sa remise de prix annuelle, qui s'est tenue mercredi soir. 

Organisé à la Maison du cinéma, l’événement a permis de reconnaître le travail de quatre artistes et organismes culturels de la région. 

C’est l’artiste multidisciplinaire et fabricoleuse Ariane DesLions qui a gagné le Prix d’artiste de l’année. Les spectacles en musique de cette diplômée en travail social s’adressent aux enfants pour leur parler de sujets parfois pus difficiles, tels les conflits familiaux et la santé mentale.

C’est une immense tape dans le dos, et un soutien inestimable, a souligné l'artiste après avoir reçu son prix. Avec l’année qu’on vient de traverser, l’obligation de se relever les manches, de se réinventer, honnêtement, j’ai l’impression que c’est un prix de résilience. [...] Je suis heureuse d’être encore là, de rechoisir mon métier, et ça me donne envie de continuer encore longtemps.

Le Bureau estrien de l'audiovisuel et du multimédia, ou BEAM, s’est mérité le prix de Développement culturel de cette année. L’organisme installé dans l’ancienne église du village de Saint-Adrien permet aux artistes de la région de se rassembler et d’avoir accès à de précieuses ressources.

On est très heureux de cette reconnaissance, souligne Pierre-Philippe Côté, président et directeur créatif du BEAM. On a travaillé très fort dans les trois dernières années pour mettre sur place le hub créatif du BEAM, donc pour nous, c’est une reconnaissance de recevoir ce prix-là.

Le chorégraphe et danseur Nicolas Zemmour a quant à lui remporté le prix Excellence culture Estrie. Établi en Estrie depuis 2019, M. Zemmour a notamment fondé sa propre compagnie, le ZemmourBallet. Il est aussi derrière plusieurs initiatives rassembleuses dans le milieu de la danse.

Je me sens très reconnaissant. Ça fait beaucoup plaisir. C’est un peu comme un statement de la part de la vie culturelle estrienne, des artistes qui ont voté pour me donner ce prix. Je me sens bienvenu dans une famille, et ça me fait vraiment chaud au cœur, s'exclame-t-il.

L’artiste en arts visuels et multidisciplinaire Valérie Whissel a de son côté remporté le Prix de la relève, et l'a accepté à distance à partir de la Colombie-Britannique. Son œuvre, qui combine habilement un style inspiré de l'art de rue et l’art social, touche des thèmes comme la santé mentale et la communauté LGBTQ+.

Les lauréats ont reçu des bourses allant de 500 $ à 10 000 $. 

Une soirée qui fait du bien  

La présidente du Conseil de la culture de l’Estrie Sylvie L. Bergeron s’est réjouie du déroulement de la soirée. 

« Ça fait très chaud au cœur d’être reconnus, de se revoir, de se donner le coude. On ne peut pas se donner la main nécessairement, mais ça faisait du bien et je pense que c’est une belle soirée très réussie. »

— Une citation de  Sylvie L. Bergeron, présidente du Conseil de la culture de l’Estrie

C’est important que les gens se voient et qu’on récompense les artistes qui donnent beaucoup, qui donnent au suivant et qui concentrent des efforts extraordinaires toute l’année durant. En temps de pandémie, c’est encore plus vrai!, conclut-elle. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !