•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 265 000 $ pour le retour dans les rues de La guignolée des médias

Des bénévoles sollicitent les dons d'un automobiliste.

Les bénévoles ont commencé à recueillir les dons au lever du soleil.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Radio-Canada

Les bénévoles ont récolté 264 396 $ dans les rues du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour la 30e édition de La guignolée des médias qui s’est déroulée jeudi.

C’est dans l’arrondissement de Chicoutimi que le montant le plus important a été amassé avec 69 680 $.

À Jonquière, les bénévoles ont amassé 47 500 $. Les deux autres points de collecte à Saguenay, La Baie et Kénogami, ont respectivement permis de recueillir des montants de 14 037 $ et 32 500 $.

Au Lac-Saint-Jean, des bénévoles se sont activés à Alma (30 200 $), Dolbeau-Mistassini (42 300 $) et Saint-Félicien (17 179 $).

Les clients des Amis de la guignolée, Jean Coutu, Maxi et Provigo ont permis d’amasser 11 000 $.

Il est possible de faire des dons jusqu'au 31 décembre.

Un retour dans les rues

En 2020, l'activité s’était déroulée uniquement en ligne en raison des restrictions sanitaires alors en vigueur pour faire face à la pandémie de COVID-19.

Au total, une soixantaine de points de collecte étaient répartis dans l'ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il est également possible de faire des dons en ligne ou de donner 10 $ en textant NOEL au 20222.

Trois hommes et une femme s'apprêtent à recueillir des dons à une intersection.

Les bénévoles n'ont pas hésité à retourner solliciter les citoyens aux coins des rues, dont l'ex-député péquiste Stéphane Bédard.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Une femme porte une tuque de père Noël et un dossard au milieu d'une rue.

La pdg du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Labbé, copréside cette édition de La guignolée des médias.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Cette année, des appareils pour le paiement sans contact étaient aussi utilisés à cinq endroits.

Ce sera cinq endroits où on pourra payer si on n'a pas de sous dans nos poches. Il y en aura sur le terrain de CGI et dans le stationnement de Place du Royaume, avait indiqué la veille de l'événement le directeur de la Soupe populaire de Chicoutimi, Bertin Riverin.

Environ 150 bénévoles étaient à pied d'œuvre pour recueillir les dons pour cette édition.

Bertin Riverin a par ailleurs remarqué un changement dans la clientèle de son organisation.

Auparavant, c’étaient des hommes, autour de la quarantaine et plus. Depuis la pandémie, on a beaucoup de jeunes, de 20 à 30 ans. Et maintenant il y a plus de femmes, précise le directeur général. Environ 50 000 $ sont récoltés chaque année pour la Soupe populaire de Chicoutimi.

Les dons récoltés seront remis aux sept soupes populaires de la région et à Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean. La collecte qui s’était déroulée entièrement en ligne, l’an dernier, avait permis d’amasser 275 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !