•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une petite ville ontarienne adopte la semaine de quatre jours

L'entrée de l'hôtel de ville est sous un toit fait en bois.

L'hôtel de ville de la Rivière des Français; la municipalité est située à 80 km au sud du Grand Sudbury, en Ontario. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Radio-Canada

Le personnel administratif d'une petite ville du Nord de l’Ontario pourra maintenant choisir une semaine de travail comprimée de quatre jours. Le conseil municipal de la municipalité de Rivière des Français s’est prononcé en faveur d'un projet-pilote allant en ce sens mercredi soir.

Les employés souhaitant exercer cette option devront travailler le même nombre d’heures que si leur horaire était sur cinq jours.

Le projet prévoit que certains employés soient au travail du lundi au jeudi, et d’autres du mardi au vendredi.

La municipalité a aussi l’intention de prolonger les heures de bureau de trente minutes par jour pour le public, soit jusqu’à 17 h au lieu de 16 h 30.

Ultimement, la municipalité doit offrir au moins autant de services aux citoyens qu’avant. Et dans ce cas-ci, les bureaux seront ouverts pendant 2 heures et demie de plus par semaine. Donc je pense que c’est bien, a souligné le conseiller municipal Richard Malette.

Il a ajouté que d’autres municipalités et des entreprises du secteur privé ont également adopté des initiatives similaires.

Une période d’essai est prévue de janvier à septembre de l’année prochaine. La municipalité a l’intention de surveiller la productivité et la satisfaction de ses employés pendant cette période.

Si ça marche, tant mieux, sinon, on reviendra à la case départ , a dit Richard Malette.

Le conseil municipal de la municipalité de Rivière des Français.

Le conseil municipal de la municipalité de Rivière des Français s'est prononcé en faveur d'une semaine de travail comprimée de quatre jours pour ses employés administratifs. (Archives)

Photo : Municipalité de Rivière des Français

« Remonter le moral des employés »

La semaine précédente, la mairesse de la municipalité, Gisèle Pageau, avait expliqué que la pandémie avait permis d’apporter plus de flexibilité au travail des employés et que certains employés étaient intéressés par une semaine de travail comprimée.

Elle avait dit espérer que cette mesure contribue à remonter le moral des employés ainsi qu'à la rétention et au recrutement du personnel.

Certains services, comme les travaux publics, fonctionnent déjà selon un horaire comprimé durant l'été.

Les employés préférant la traditionnelle semaine de cinq jours pourront conserver leur horaire normal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !