•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’éclosion de COVID-19 s’accentue à Gesgapegiag

Le logo de la communauté mi'kmaw de Gesgapegiag avec un poisson et un tipi.

Le logo de la communauté autochtone de Gesgapegiag (archives)

Photo : Radio-Canada / Boris Firquet

Roxanne Langlois

L’éclosion en cours sur le territoire de la communauté autochtone de Gesgapegiag s’accentue. Six cas actifs sont désormais dénombrés et le dépistage se poursuit.

Le bilan a été dressé par les autorités sanitaires de la Première Nation en fin d’avant-midi mercredi. Elles indiquent qu’une mise à jour sera faite à la fin de la journée si de nouvelles personnes reçoivent un résultat positif au dépistage du SRAS-CoV-2.

Dans un communiqué publié la veille, le conseil de bande expliquait que toutes les personnes qui ont été déclarées positives ont été placées en quarantaine. Deux cas seulement étaient considérés comme actifs le 29 novembre.

Une affiche annonce l'entrée dans la communauté de Gesgapegiag, sur le bord d'une route enneigée en Gaspésie.

Une affiche annonce l'entrée dans la communauté de Gesgapegiag, sur le bord d'une route enneigée. (archives)

Photo : Radio-Canada / Boris Firquet

Gesgapegiag demande à tous ses membres de demeurer vigilants. Le conseil de bande indique par ailleurs qu’il suivra les recommandations du gouvernement provincial d'ici à ce que sa propre réglementation relative à la COVID-19 soit revue. Une version amendée devrait être disponible le 3 décembre.

Le conseil de bande ne commente pas la présente éclosion dans les médias. Il communique néanmoins fréquemment avec ses membres par le moyen de publications sur Facebook.

La direction de santé publique gaspésienne rapporte par ailleurs trois nouveaux cas de COVID-19 mercredi. Ils se trouvent tous dans la MRC Avignon, mais leur emplacement précis n'est pas dévoilé.

Seize cas sont désormais actifs sur le territoire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Au total, 2343 personnes ont été infectées depuis le début de la pandémie.

La vaccination des enfants est en cours

La vaccination des 5 à 11 ans contre la COVID-19, qui a commencé lundi dans les écoles gaspésiennes, va bon train. Mardi, en fin de journée, environ 100 enfants avaient déjà reçu une première dose directement dans leur établissement scolaire.

Au total, 22 des 45 écoles de la péninsule sont à l'horaire, jusqu'à la mi-décembre, de l'équipe volante du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie. Plus de 60 infirmières en font partie.

Un bras d'enfant où on a collé un bandage de la Reine des neiges.

La pédiatre Louise Perreault donne des conseils pour rassurer les enfants à l'idée du vaccin.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

En incluant ceux qui se sont rendus dans les différentes cliniques, le réseau régional de la santé estime que 1260 jeunes Gaspésiens ont, à ce jour, reçu une première dose du vaccin. Environ 4700 enfants sont admissibles.

La directrice de la vaccination pour le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie, Johanne Méthot, se dit satisfaite de ces données. Ça va quand même assez bien, lance la gestionnaire.

Comme c'est le cas dans les cliniques, tout est mis en œuvre dans les écoles afin que les vaccins soient administrés dans un environnement amusant pour les enfants. Jusqu'à maintenant, ça réussit bien, observe Mme Méthot. Elle indique que la décision de faire vacciner ou non son enfant revient avant tout aux parents et qu'aucune pression n'est mise sur eux.

« C'est sûr qu'il y a certaines préoccupations et certains questionnements. Nos équipes prennent vraiment le soin de bien répondre aux parents pour que ce soit une décision facile pour eux, éclairée. »

— Une citation de  Johanne Méthot, directrice de la vaccination pour le CISSS de la Gaspésie
Une travailleuse dans un centre de vaccination, dont le bureau est décoré.

Environ 4700 enfants gaspésiens de 5 à 11 ans sont admissibles à la vaccination.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles compte quant à lui rendre publiques les premières statistiques relatives à la vaccination des enfants la semaine prochaine. On sait néanmoins qu'environ 600 doses ont été commandées pour les petits Madelinots. Les activités de vaccination ont lieu dans six écoles de l'archipel cette semaine.

De nouveaux centres temporaires en Gaspésie

Par ailleurs, trois centres temporaires sont actuellement en fonction à Grande-Vallée, Murdochville et Pointe-à-la-Croix. Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie, un autre s'ajoutera sous peu à Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Ces cliniques, mises en branle en fonction des besoins, s'ajoutent aux six centres qui ont ouvert leurs portes la semaine dernière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !