•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Louis Melanson se met au travail chez Golf Canada

Louis Melanson en entrevue sur un terrain de golf.

L'entraîneur de golf Louis Melanson se joint à l’équipe d’encadrement de l’équipe nationale masculine amateur (archives).

Photo : Radio-Canada / Gilles Boudreau

Radio-Canada

L'entraîneur Louis Melanson entreprend ses nouvelles fonctions chez Golf Canada. Il part mercredi pour un premier camp d'entraînement en Arizona avec l’équipe nationale junior masculine.

Golf Canada a récemment annoncé que le résident de Dieppe, au Nouveau-Brunswick, se joint à l’équipe d’encadrement de l’équipe nationale masculine amateur.

Lui-même très engagé auprès des jeunes du Nouveau-Brunswick en raison de son académie de golf, Louis Melanson estime qu’il va relever un défi intéressant.

Mon mandat sera d’aider à placer plus de joueurs sur le circuit de la PGA, de là le besoin de davantage d'instructeurs. Je suis le premier à être embauché. Je vais aider les jeunes qui ont terminé leur stage amateur et qui feront leurs premiers pas chez les professionnels, tout ça dans le but de les voir graduer dans la PGA, explique Louis Melanson.

Originaire de Saint-Louis-de-Kent, Louis Melanson espère pouvoir aider son pays à améliorer son rang mondial.

On fait bien malgré tout. Si on se compare à d’autres pays similaires au nôtre quant au climat, à la population et à son économie, on est un peu en arrière. J’espère pouvoir donner le coup de pouce nécessaire pour améliorer notre situation, dit-il.

Bien conscient de ce que cette expérience pourra lui apporter personnellement, il veut en faire profiter les jeunes de son coin de pays. Il espère pouvoir partager avec eux ses nouvelles connaissances.

C’est une manière de redonner à ma communauté ce qu’elle m’a donné au fil des ans pendant ma carrière, affirme Louis Melanson.

Un programme sport-études a été instauré dans des écoles intermédiaires et des écoles secondaires. Il espère que le niveau de golf dans la province augmentera sensiblement d'ici deux à trois ans.

Le niveau des performances devrait en être aussi positivement affecté. De belles choses devraient ressortir de ce programme-ci, souligne M. Melanson.

D’après un reportage d’Yvan Roy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !