•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Québécois auront un « beau Noël » s’ils tiennent bon, dit Legault

Accroupi, le premier ministre François Legault s'adresse à un enfant qui se faire vacciner.

Le premier ministre François Legault est allé à la rencontre des jeunes de 5 à 11 ans, mercredi, dans un centre de vaccination de Chaudière-Appalaches.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le premier ministre François Legault demeure optimiste malgré la hausse des cas de COVID-19.

En effet, même si près de 1200 personnes contaminées se sont ajoutées au bilan québécois mercredi, le nombre d'hospitalisations, lui, demeure relativement bas, a fait valoir le premier ministre en fin de journée, lors d'une visite dans un centre de vaccination de Chaudière-Appalaches où l'on accueillait des enfants âgés de 5 à 11 ans.

C’est vraiment sous contrôle, a-t-il assuré aux médias présents. Donc, si ça reste dans ces niveaux-là, eh bien, on va être capable d’avoir un beau Noël et un beau jour de l’An.

« La clé, c'est de suivre le nombre d'hospitalisations : tant qu'on reste à des bas niveaux, ça reste sous contrôle. »

— Une citation de  François Legault, premier ministre du Québec

À ce jour, 240 000 jeunes âgés de 5 à 11 ans ont reçu leur vaccin contre la COVID-19 ou ont pris rendez-vous pour l'obtenir, soit 37 % de tous les enfants issus de ce groupe d'âge, a indiqué le premier ministre.

Ça va aider à ce qu'on se donne des chances, à ce que pendant le temps des Fêtes, on soit capables d'augmenter à 20 ou 25 le nombre de personnes dans nos maisons, a-t-il répété, reprenant une cible évoquée lundi. Le plafond actuel limite ce genre de réunion à 10 personnes.

Le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, devrait émettre certaines recommandations lundi prochain en lien avec les rassemblements qui pourront être organisés dans les prochaines semaines.

En attendant, François Legault demande aux Québécois de demeurer sur leurs gardes. Soyez prudents d'ici Noël, a-t-il dit, pour qu’on se donne le maximum de chances d’avoir des moyens partys pendant le temps des Fêtes.

Le premier ministre écarte pour l'instant l'imposition de nouvelles restrictions sanitaires. Ce n'est pas envisagé d'ajouter des consignes, a-t-il assuré, mercredi. Je connais assez bien les Québécois pour savoir qu'il y a beaucoup de monde tanné.

Christian Dubé répondant à une question.

Le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Son ministre de la Santé s'inquiète pourtant de la flambée des nouveaux cas rapportés, à quelques semaines des rassemblements des Fêtes.

En matinée, Christian Dubé a laissé entendre que la situation actuelle n'est pas encourageante. Mille deux cents cas aujourd’hui, je n’aime pas ça, parce que [c’est] une croissance importante, a-t-il déclaré. On revient à notre plus haut niveau du dernier mois.

M. Dubé s'inquiète aussi de la hausse des hospitalisations, qui ont monté de 10 cas par jour depuis trois jours. C'est ça qui nous arrive en ce moment et on a un cas de variant, a-t-il ajouté au sujet d'Omicron, qui a fait son apparition lundi au Québec alors que 650 000 Québécois refusent toujours de se faire vacciner.

Faisant référence à la volonté de François Legault d'autoriser des rassemblements de 25 personnes, M. Dubé a dit trouver tout à fait normal que les Québécois veuillent se rassembler après les tristes Fêtes de l'an dernier.

Par contre [...] moi, ce que j’ai voulu rappeler cette semaine avec le Dr Arruda, c’est que les mesures actuelles, des fois, on les oublie. En ce moment, les partys privés, c’est 10 personnes. C’est ça qu’on a voulu rappeler, a-t-il dit.

Québec a rapporté mercredi 1196 nouveaux cas de COVID-19, le plus haut total de cas quotidiens depuis le début de la quatrième vague de la pandémie.

Aux dernières nouvelles, 239 personnes étaient hospitalisées en raison de l'infection, soit 12 de plus que mardi. Ce bilan incluait 52 malades aux soins intensifs, soit un de plus que la veille.

Le plus récent bilan du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) fait également état de deux décès supplémentaires. Depuis le début de la pandémie, 11 581 Québécois ont succombé à la COVID-19.

Il y a actuellement 730 éclosions actives dans la province.

Selon les chiffres fournis par le ministère de la Santé et des Services sociaux, 85 % des Québécois de 5 ans et plus ont reçu une première dose de vaccin; 81 % ont reçu deux ou trois doses.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !