•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin : des médecins suspendus au Nouveau-Brunswick

Un médecin de famille tient un stéthoscope.

Quelques médecins n'ont pas fourni de preuve vaccinale contre la COVID-19, dont deux médecins de famille.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick confirme que quelques-uns de ses membres ont été suspendus, mercredi, parce qu’ils n’ont pas fourni de preuve vaccinale contre le virus de la COVID-19.

Selon le registraire du Collège, le Dr Ed Schollenberg, le nombre exact de médecins n’est pas disponible, mais on parle de moins de 10 médecins.

Il s’agit de médecins travaillant pour le Réseau de santé Horizon, dont deux médecins de famille.

Mercredi, la Dre Nathalie Banville, vice-présidente aux affaires médicales au Réseau de santé Vitalité, a confirmé que Vitalité n’a pas suspendu de médecins.

Vous ne pouvez encourager des patients à se faire vacciner si vous ne recevez pas le vaccin vous-même, dit le Dr Ed Schollenberg qui soutient que les médecins doivent montrer l’exemple.

Ed Schollenberg dans son bureau.

Dr Ed Schollenberg, registraire du Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Le Dr Schollenberg affirme que les médecins ont été informés de cette suspension et qu’ils avaient eu assez de temps pour présenter une preuve vaccinale.

Donc les médecins concernés aujourd’hui, nous supposons qu’ils n'ont pas été vaccinés du tout.

Selon lui, la raison la plus fréquente chez les médecins expliquant leur refus à se faire vacciner est qu’ils pensent avoir un problème médical qui les empêche de recevoir le vaccin en toute sécurité. 

Le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick a décidé de ne pas divulguer la liste des médecins suspendus. Les patients vont s'en rendre compte dès qu'ils prennent un rendez-vous, dit le Dr Schollenberg.

Les deux réseaux de santé de la province ont demandé à tous les médecins de fournir une preuve vaccinale au cours des derniers mois.

Le 22 novembre, le Réseau de santé Horizon a envoyé une lettre aux médecins qui n’avaient pas encore fourni de preuve vaccinale les informant que cette information serait donnée au Collège des médecins et chirurgiens. 

Le Collège leur a aussi envoyé une lettre affirmant que la vaccination était une condition de pratique. La preuve vaccinale devait être présentée au plus tard le 25 novembre.

La lettre indique que les médecins ont également la responsabilité de faire avancer les mesures qui peuvent contribuer à la résolution de ce fléau

Si un médecin cherche à obtenir un permis de pratique ailleurs, nous serons obligés de divulguer cette information pertinente concernant votre permis de pratique au Nouveau-Brunswick, indique cette lettre donnée aux médecins par le Collège.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick accueille favorablement cette décision du Collège des médecins et physiciens. 

Nos patients dans cette province ont le droit de se sentir en sécurité et protégés lorsqu'ils rencontrent un professionnel de la santé, et cette personne ne devrait avoir aucune crainte ni aucune inquiétude quant à son bien-être, déclare le président de la société, le Dr Mark MacMillan

D’après un reportage de Mia Urquhart de CBC 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !