•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes se mobilisent pour recycler des pneus abandonnés

Des jeunes roulent des pneus dans un boisée enneigé.

Le reportage de Magalie Masson

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Une classe de 3e secondaire de l'École du Rocher à Shawinigan a participé à une grande corvée pour amasser et recycler près de 200 pneus trouvés dans un boisé, grâce à l'avertissement d'un citoyen.

Paul Lajoie a fait appel au conseiller municipal Louis-Jean Garceau après avoir aperçu de nombreux pneus éparpillés dans un boisé de Saint-Georges de Champlain, soit un terrain appartenant à la ville et anciennement le site de paintball Sapin vert.

Ça n’a pas d’affaires là, s’indigne le citoyen. La prise d’eau de la ville est très proche, le gaz naturel aussi. Cet été, un été chaud et sec, les pneus étaient dans un marais et si le feu prend là-dedans, ça va être l’apocalypse d’aller éteindre ça.

Étant également enseignant, le conseiller Louis-Jean Garceau a vu dans la problématique une occasion de sensibiliser ses élèves.

Quand on voit des affaires comme ça, pourquoi juste regarder et dire ‘’on aurait dû’’? Non. On va le faire, on l’a fait et je veux que les jeunes soient proactifs là-dedans pour notre planète, explique-t-il.

Le groupe a extirpé du bois des centaines de pneus qui y avaient été abandonnés pour les apporter à l’écocentre.

On a tout ramené ce qui était plastique. Les petits pneus, les gros pneus, tout ce qui pollue. Maintenant, la nature est propre, indique l’élève de 3e secondaire Raphael Veillette.

C’est beau à voir, commente pour sa part Paul Lajoie. On voit que les jeunes sont intéressés par l’environnement. C’est le fun de voir qu’il y a une bonne équipe, c’est extraordinaire.

Avec les informations de Magalie Masson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !