•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan reprend le programme de dons d’organes et d’autres services de santé

Des préposés aux soins dans un hôpital.

Le 3 novembre, le gouvernement annonçait que les travailleurs ayant été redéployés retrouveraient leur poste d’ici la fin du mois de novembre. (archives)

Photo : Getty Images / GETTY IMAGES / REBECCA CONWAY

Radio-Canada

Les dons d’organes ont repris lundi dans plusieurs régions de la Saskatchewan. Le gouvernement va de l’avant avec cette reprise grâce à la diminution du nombre de cas de COVID-19 dans la province.

Cela permet à plus de 90 % des travailleurs de la santé admissibles, qui avaient été affectés à d’autres tâches pour combattre la COVID-19, de reprendre leur poste d’origine.

Le personnel admissible correspond aux travailleurs qui ont été redéployés pour soutenir les unités de soins intensifs, la campagne de vaccination, les tests de dépistage et la recherche des contacts de cas de COVID-19.

En septembre, la flambée du nombre d'infections avait forcé la province à interrompre beaucoup de services, notamment le programme de dons d'organes et des chirurgies.

En date du 26 novembre, 316 des 396 services qui ont été ralentis le 1er septembre ont repris partiellement ou complètement.

Pour le moment, Saskatoon doit pourvoir certains postes laissés vacants avant de reprendre les services.

Le plan de reprise des services

Le 3 novembre, le premier ministre Scott Moe annonçait que les travailleurs ayant été redéployés retrouveraient leur poste d’ici la fin du mois de novembre.

Le 12 novembre, 50 % des employés avaient été réaffectés à leur poste initial selon les données de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan. La semaine d’après, ce chiffre est passé à 75 %.

Aux aguets du variant Omicron

Le gouvernement assure qu’il continue de suivre l’évolution de la COVID-19 en Saskatchewan et qu’il suit de près l’arrivée du variant Omicron en sol canadien.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, Saqib Shahab, a confirmé mardi que la province n'a pas encore détecté un cas de ce nouveau variant. Il a aussi indiqué que les voyageurs provenant de pays d'Afrique australe doivent suivre des mesures de voyage renforcées.

Selon le Dr Shahab, une quarantaine de Saskatchewanais ont voyagé en Afrique australe au cours des 14 derniers jours. La moitié d'entre elles ont fourni des tests de dépistage à la province et les résultats seront évalués dans les prochains jours.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

D'après les informations d'Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !