•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse met fin aux alertes à la naissance

Close-up of mother showing toy bear to black baby boy lying on bed and having fun from game

Les signalements à la naissance sont maintenant interdits dans les quatre provinces de l’Atlantique.

Photo : getty images/istockphoto / SeventyFour

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse met fin aux alertes à la naissance. La province indique, dans un communiqué, que cette mesure entre en vigueur « immédiatement » en promettant de mieux encadrer les nouvelles familles qui en ont besoin.

La province indique, dans un communiqué, que cette mesure entre en vigueur immédiatement en promettant de mieux encadrer les nouvelles familles qui en ont besoin.

Cette pratique très contestée comprend le signalement d'une naissance à venir au personnel hospitalier par les services sociaux dans certaines circonstances difficiles.

La ministre des Services communautaires, Karla MacFarlane, affirme que les alertes à la naissance touchent de manière disproportionnée les afro-Néo-Écossaises, les autochtones et les mères de milieux défavorisés.

La Nouvelle-Écosse veut créer un poste de coordinateur qui sera responsable d’appuyer les futurs parents en difficulté.

Les signalements à la naissance sont maintenant interdits dans les quatre provinces de l’Atlantique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !