•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entretien des sentiers de marche fait l’objet de critiques à Trois-Rivières

Une pancarte annonce l'entrée du parc linéaire des Coteaux

Le reportage de Jonathan Roberge

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Il n’y a eu qu’une seule chute de neige suffisamment importante pour entraîner des accumulations ces dernières semaines et déjà, l’entretien des sentiers de marche fait l’objet de vives critiques à Trois-Rivières.

Le sentier du parc linéaire des Coteaux est partiellement glacé depuis quelques jours et ceux qui habitent à proximité espèrent que la ville s’en occupera un peu mieux durant l’hiver.

La première neige a viré en glace… et ils n’ont pas mis de sable. C’est une piste qui est largement utilisée. On nous avait dit qu’ils l’entretiendraient à l’année, ils ne peuvent pas se permettre de ne pas le faire. Il y a tellement de gens qui viennent ici, lance Hélène Guay.

L’an dernier, Trois-Rivières a assuré l’entretien de ce sentier grâce à une subvention octroyée par Québec. En plein cœur du confinement, le gouvernement souhaitait inciter les municipalités à offrir des activités sportives individuelles et extérieures à leurs citoyens.

Le sentier a été aménagé peu de temps après mon arrivée à Trois-Rivières ; je me disais wow! J’en ai profité tout l’hiver dernier. Cette année, je m’attendais à en profiter encore. Je suis déçu de voir l’état de la piste actuellement, poursuit Stéphane Landry.

L’homme l’emprunte tous les jours. Constatant que la présence de neige et de glace perdurait ; il a fait appel aux employés municipaux.

J’ai téléphoné au 3-1-1, à la ville de Trois-Rivières. Je voulais avoir des informations. On m’a répondu que la ville ne planifiait pas entretenir ce sentier cet hiver, raconte-t-il, visiblement déçu.

D’autres marcheurs interrogés par Radio-Canada disent avoir reçu la même information qui a soulevé l’ire des résidents du secteur. Rejoint par notre équipe, le porte-parole de la ville de Trois-Rivières Guillaume Cholette-Jeanson affirme qu’il s’agit d’une erreur : le sentier sera bel et bien déneigé.

Une équipe en direction

Dans l’heure qui a suivi cette discussion, une équipe de sous-traitant est d’ailleurs venue retirer les poteaux qui permettront le passage de la déneigeuse. Sa venue a été accueillie avec soulagement.

Il y a beaucoup de gens qui marchent sur cette piste-là… particulièrement l’hiver. Il n’y a pas de trottoir ici autour. C’est plus corsé de marcher dans les rues, on se surveille un peu… tandis qu’on a ici un beau corridor pour le faire sécuritairement avec une voie un peu réservée. Avec les centaines de kilomètres que la ville déneige déjà, je me dis qu’en déneiger quelques un de plus ne m’apparaît pas comme une grande dépense, renchérit Alain Dumas.

L’aménagement de ce sentier a coûté plus de 1,3 M$. Son budget de déneigement doit être revu annuellement par le conseil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !