•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apple alertera les personnes dont l’iPhone est infecté par un logiciel espion

Une femme appuie sur le bouton d'un téléphone intelligent devant un immeuble.

Apple a intenté une poursuite judiciaire à la mi-novembre contre le groupe israélien NSO.

Photo : Getty Images / AFP/JACK GUEZ

Radio-Canada

Les propriétaires de téléphones intelligents iPhone pourront dormir sur leurs deux oreilles : Apple a indiqué qu’elle comptait les avertir si leur appareil avait été piraté par un logiciel espion.

Il s’agit de la suite de l’offensive du géant californien contre le groupe NSO, qui signe le logiciel espion controversé Pegasus. Apple a intenté des poursuites judiciaires à la mi-novembre contre ce groupe israélien, qui lui se défend en affirmant vendre ses outils seulement aux gouvernements et aux agences de sécurité.

Ces personnes sont ciblées précisément en raison de qui elles sont ou de ce qu'elles font, a indiqué Apple dans un document d'assistance, faisant référence aux journalistes et activistes, entre autres, qui ont été victimes du logiciel Pegasus.

L’entreprise américaine a indiqué qu’une fois le logiciel espion détecté sur un appareil de sa marque, elle enverrait un message texte par le biais de l’application iMessage, une notification sur l’appareil, en plus d’un courriel, le tout afin d’informer l’utilisateur ou l’utilisatrice de la situation.

Contrairement aux pirates traditionnels, ceux parrainés par l'État disposent de ressources exceptionnelles pour cibler un très petit nombre d'individus spécifiques et leurs appareils, ce qui rend ces attaques beaucoup plus difficiles à détecter et à prévenir, a souligné Apple dans son document d’assistance.

Apple précise que cette nouvelle fonction d’alerte n’est pas une finalité en soi et conseille de poursuivre une bonne hygiène numérique en quelques étapes :

  • Mettez les appareils à jour avec les derniers logiciels, car ils contiennent les plus récents correctifs de sécurité.
  • Protégez vos appareils avec un code d'accès.
  • Utilisez l'authentification à deux facteurs et un mot de passe fort pour l'Apple ID.
  • Installez les applications de l'App Store.
  • Utilisez des mots de passe forts et uniques en ligne.
  • Ne cliquez pas sur les liens ou les pièces jointes provenant d’adresses inconnues.
Avec les informations de NBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !