•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD ontarien promet un salaire minimum de 20 $ l’heure

Elle parle en conférence de presse. Gros plan de son visage.

Andrea Horwath est cheffe du parti néo-démocrate de l'Ontario depuis 2009. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Si elle est élue première ministre de l’Ontario, la cheffe du Nouveau Parti démocratique ontarien, Andrea Horwath, promet que le salaire minimum horaire sera de 20 $ dans la province d’ici le 1er mai 2026.

C’est ce qu’a confirmé la formation politique dans un communiqué diffusé mardi.

Les augmentations du salaire minimum horaire iraient comme suit :

  • 16 $ le 1er octobre 2022

  • 17 $ le 1er mai 2023

  • 18 $ le 1er mai 2024

  • 19 $ le 1er mai 2025

  • 20 $ le 1er mai 2026

Source : Communiqué du NPD ontarien

Doug Ford a annulé une augmentation du salaire minimum et gelé les salaires des travailleurs pendant trois ans. Il a refusé à maintes reprises de payer des congés maladie aux travailleurs. Et sa politique de bas salaires comprend un plafond salarial, ce qui fait baisser les salaires de toute la classe moyenne. Il n'est pas là pour les travailleurs. Il est temps pour un premier ministre qui l’est, selon Mme Horwath, qui est citée dans le communiqué.

Celle-ci fait référence à l’annulation de l’augmentation du salaire minimum horaire de la part du gouvernement de Doug Ford en 2018. Le gouvernement précédent avait instauré une augmentation du salaire minimum qui devait atteindre 15 $ l’heure.

Depuis, le gouvernement de M. Ford a instauré le salaire minimum horaire à 15 $. Cette mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

M. Ford a aussi refusé pendant des mois d’offrir des congés de maladie payés pour les gens atteints de COVID-19 au plus fort de la pandémie. Il a finalement accepté de le faire, après des semaines de tension politique.

Finalement, Mme Horwath fait référence au plafonnement des augmentations de salaire pour les employés du secteur public provincial à 1 % annuellement. La décision a été prise en 2019 et est en vigueur pour trois ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !