•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chambres de commerce de l’Abitibi font front commun pour favoriser l’achat local

Un ordinateur portable sur les genoux d'une personne assise sur un tapis, avec de nombreux cadeaux pour les fêtes tout autour.

Les chambres de commerce de l'Abitibi encouragent la population à acheter local pour les Fêtes.

Photo : iStock

Les quatre chambres de commerce de l’Abitibi ont lancé mardi la campagne « Mes achats à quelques pas », visant à favoriser l’achat local.

Entre le 1er et le 24 décembre, la population peut se procurer une carte prépayée échangeable dans près de 150 commerces et restaurants de la région.

La valeur de ces cartes, de 50 à 200 $, sera bonifiée de 30 %, grâce à une contribution financière de la Fédération des chambres de commerce du Québec et du gouvernement fédéral.

L’objectif est de générer des retombées directes dans nos entreprises et nos communautés, souligne Hélène Paradis, directrice générale de la Chambre de commerce de Val-d’Or. Ce sont nos entreprises qui s’impliquent dans nos événements culturels, sociaux et sportifs, ou encore qui font des dons à nos organismes, pas les géants du web. Les consommateurs doivent considérer ce facteur quand ils font leurs achats.

Les cartes prépayées peuvent être achetées via le site web de La Ruche. Elles seront géolocalisées et ne pourront pas être utilisées à l’extérieur de la région. De plus, les consommateurs auront un an pour utiliser la portion bonifiée de leur carte prépayée.

L’objectif des quatre chambres de commerce est de vendre des cartes pour une valeur de 270 000 $, ce qui générera des dépenses de 350 000 $ dans les commerces participants.

On aurait pu utiliser ce budget-là localement pour chacune des chambres, souligne Lyse Dubois, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi. On parle beaucoup de l’achat local, mais c’est aussi l’achat régional quand on sait que les gens se promènent d’une ville à l’autre et qu’ils travaillent un peu partout. C’est le fun que les chambres de commerce aient pu se mettre ensemble, ça crée quelque chose de plus grand.

La liste de commerces participants, qui pourrait s’allonger au cours des prochaines semaines, est disponible sur le site web des quatre chambres de commerce de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !