•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec recense 784 nouveaux cas de COVID-19 et 3 décès de plus

Des personnes masquées déambulent dans un marché décoré pour Noël.

Les Québécois espèrent moins de restrictions pour le temps des Fêtes cette année grâce à la vaccination.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Québec recense 784 nouveaux cas de COVID-19 et 3 décès du plus depuis 24 heures. La maladie entraîne aussi l'hospitalisation de 227 patients dans la province, soit un de plus que la veille.

Depuis le début de la pandémie, 448 171 personnes ont contracté la COVID-19 au Québec, dont 11 579 en sont mortes.

Parmi les 227 personnes hospitalisées en raison de la maladie mardi, 51 se trouvent aux soins intensifs, soit une augmentation de 6 par rapport à la veille.

Les autorités font aussi état de 714 individus rétablis de la maladie par rapport à hier, pour un cumul de 428 679 depuis son apparition.

On rapporte également 7913 cas actifs et 712 éclosions actives sur l'ensemble du territoire québécois.

Le ministère de la Santé signale qu'une erreur dans la mise à jour des données l'empêche de diffuser le nombre de prélèvements effectués en date du 28 novembre.

Quant à la vaccination, 20 210 doses s'ajoutent au bilan : 19 732 ont été administrées dans les dernières 24 heures et 478 avant le 29 novembre, pour un total de 13 614 288 doses administrées au Québec depuis le début de la campagne.

Québec estime à 12 % le taux de la population de 5 à 11 ans ayant reçu une première dose depuis un peu moins d'une semaine.

Appel à la prudence en raison d'Omicron

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a confirmé lundi soir que la province avait détecté un premier cas lié au variant Omicron sur son territoire.

D'abord découvert par des scientifiques sud-africains, ce variant présente une trentaine de variations de la protéine de spicule du virus et fait craindre une recrudescence des infections puisqu'il semble se répandre rapidement dans le monde.

Il est cependant trop tôt pour affirmer s'il est effectivement plus transmissible, plus mortel et résistant aux vaccins, selon la communauté scientifique.

Devant le manque d'informations, le ministre de la Santé a ainsi exhorté les Québécois à demeurer prudents, surtout à l'approche des Fêtes, où les rassemblements festifs se multiplient. M. Dubé a rappelé que les restrictions limitent les rassemblements à 10 personnes de trois adresses différentes.

Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a pour sa part précisé qu'aucune annonce concernant la période des Fêtes ne sera faite avant le 6 décembre prochain.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !