•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sports d’hiver : les équipements ont la cote encore cette année

Un casque de sécurité pour la pratique des sports d'hiver et un étalage de skis dans un commerce

Le reportage de Flavie Sauvageau

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Radio-Canada

Les premiers flocons de neige sont à peine tombés que les adeptes de sports d’hiver affluent dans les commerces afin d'acheter des équipements pour la pratique de sports hivernaux. Les commerçants ont fait des affaires d’or l’an dernier et tout porte à croire que la demande sera aussi forte cette année.

Les clients magasinent depuis quelques semaines déjà.

« C'est fou, pis c'est pas juste en fin de semaine, c'est comme ça depuis le début du mois de novembre. »

— Une citation de  Pierre Dubord, vendeur pour Sports Experts

La popularité du ski de fond ne faiblit pas

Ce sont les équipements de ski de fond qui ont la cote. L'hiver dernier, les parcs de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) qui proposent aux skieurs des pistes balisées ont vendu 50 % plus d’abonnements que l'hiver précédent.

On a encore beaucoup de modèles, c'est les grandeurs des fois pour les bottes qui partent un peu plus vite, surtout chez la femme, remarque Pierre Dubord, vendeur pour Sports Experts.

Le gérant du magasin Sports aux puces, Martin Leblanc, constate le même engouement. Pour le ski de fond, il commence à être un peu tard. De tout l'équipement qu'on a reçu à date, il y en a la moitié de partie.

Par expérience, Pierre Dubord sait que l’intérêt pour les skis alpins et les raquettes se fera sentir après la première bonne bordée de neige.

Pour ceux qui préfèrent la patinoire aux sentiers

Les commerçants s'attendent aussi à une forte demande pour les patins. Aucune pénurie n’est toutefois anticipée. Chez Plante Sports, on a prévu le coup.

« L'année passée, on en a manqué. Les gens se reprennent d'avance cette année pour en avoir. On a fait des réserves cette année.  »

— Une citation de  André Plante, de la boutique Plante Sports, à Trois-Rivières.

Il ajoute que même si quelques modèles venaient à manquer, il sera tout de même en mesure de répondre à la demande.

Du côté des vélos à pneus surdimensionnés, ou fatbikes, des problèmes d'approvisionnement ont créé de la rareté.

Chez le marchand de vélo Laferté Bicycles, à Trois-Rivières, on indique que des pièces commandées en janvier dernier arriveront sur les tablettes seulement en mars prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !