•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le respect des consignes sanitaires toujours crucial, rappelle le Dr Donald Aubin

Donald Aubin parle aux médias.

Le Dr Donald Aubin pense que le Saguenay-Lac-Saint-Jean s'est démarqué par la mobilisation contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Le directeur régional de la santé publique au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Donald Aubin, voit dans la propagation du nouveau variant Omicron une raison de plus de se faire vacciner et de continuer à suivre les consignes sanitaires. Ce n’est qu’une question de temps avant que ce variant atteigne la région, selon lui.

Il est un peu particulier. C’est un virus que l’on sait très contagieux. Il y a beaucoup de modifications sur ce virus-là. Il faut voir l’efficacité des vaccins actuels. Mais c’est sûr que c’est mieux d’être vaccinés au départ, indique le Dr Aubin.

Si le respect des mesures semble vouloir diminuer au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Dr Aubin rappelle l’importance de les respecter.

Ce qui est important, c’est vraiment la vaccination. Ici ça va bien. Mais aussi, les mesures, c’est encore ça qui nous protège. Si on peut éviter d’avoir un contact trop rapproché ou un contact direct, c’est mieux. On ne lâche pas, lance Dr Aubin.

D’autant que, comme le disait le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé lors du point de presse présenté lundi après-midi, on ne connaît pas encore la façon dont le variant peut résister aux vaccins.

Ça prend à peu près deux semaines pour savoir l'impact de ce virus et comment nos vaccins peuvent y résister, a-t-il indiqué. On ne peut pas fermer toutes nos portes. Donc inévitablement, on va se retrouver avec du Omicron dans nos régions.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, plus de 89 % des 12 ans et plus sont adéquatement vaccinés.

Avec le temps des Fêtes à nos portes, Donald Aubin réitère la nécessité de respecter les consignes. Il constate par ailleurs que la région n’a heureusement pas connu de poussées du nombre de cas au cours de l’automne, comme ailleurs dans la province et dans le monde.

On se tient bien dans notre région, avec 22-23 cas actifs. C’est à peu près toujours ce que l’on rencontre. C’est encourageant, indique-t-il, précisant que 23 cas sont considérés actifs lundi.

Le ministre Christian Dubé a précisé que le gouvernement ne fera pas d’annonce concernant la période des Fêtes avant le 6 décembre. Il a aussi souligné que pour les rassemblements, il importe de privilégier les restaurants, dans lesquels les consignes sont bien respectées, plutôt que les grandes salles ou les maisons. Rappelons que les rassemblements intérieurs sont actuellement permis avec une capacité maximale de 10 personnes.

Vaccination des 5 à 11 ans

La vaccination chez les 5 à 11 ans va bon train dans la région. Depuis qu’elle a commencé, le 24 novembre, 3272 premières doses ont été administrées dans la région, ce qui laisse croire qu'environ 3000 jeunes de 5 à 11 ans ont été vaccinés au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Au niveau provincial, cette tranche d’âge répond aussi favorablement. Un peu plus de 30 % des jeunes ont reçu un vaccin.

Et on n’a pas encore commencé la vaccination dans les écoles. Je suis assez encouragé de la façon dont ça évolue, a mentionné Christian Dubé.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la vaccination dans les établissements scolaires va s’amorcer le 2 décembre et se terminera le 16 décembre. Plus de 90 écoles seront visitées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !