•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les hospitalisations ont triplé en deux semaines au Nouveau-Brunswick

La santé publique n’écarte pas la possibilité d’imposer de nouvelles restrictions.

Une employée d'un hôpital regarde une machine dans une chambre où se trouve un patient.

Au Nouveau-Brunswick, 64 personnes atteintes de la COVID-19 sont hospitalisées, lundi (archives).

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Soixante-quatre personnes atteintes de la COVID-19 sont hospitalisées au Nouveau-Brunswick, lundi. Ces données inquiètent la santé publique, d'autant que le nombre d’hospitalisations a triplé en deux semaines dans la province.

Il y a deux semaines, le 15 novembre, 21 personnes étaient hospitalisées en raison de la COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Lundi, il y en a 64, dont 17 aux soins intensifs.

Ce n’est pas un record, mais presque. Le 13 octobre, 68 personnes étaient hospitalisées, ce qui représente le record absolu d'hospitalisations depuis le début de la pandémie.

Il n’est donc pas exagéré de dire que la situation est grave.

Toutefois, la santé publique du Nouveau-Brunswick affirme que la situation est plus grave dans le Réseau de santé Horizon que dans le Réseau de santé Vitalité. En effet, 51 des 64 personnes hospitalisées se trouvent dans des hôpitaux d'Horizon.

La capacité est un problème dans les différents hôpitaux dans le réseau Horizon. Certains hôpitaux ont [des taux d’occupation de] 91 % ou 94 %, donc ça veut dire que, s’il y a plus d’hospitalisation dans ces hôpitaux, il va falloir que Vitalité les aide avec des ressources si nécessaire, explique la Dre Jennifer Russell.

La pression augmente notamment sur l’Hôpital de Moncton, où des éclosions de COVID-19 poussent les autorités médicales à envisager de créer une seconde unité consacrée aux patients atteints de cette maladie ou à transférer des patients dans d’autres hôpitaux.

Un plan pour les Fêtes

La Dre Jennifer Russell explique que la santé publique se penche sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Nouveau-Brunswick. 

On a des décisions à prendre, c’est certain. Au sujet de "c’est quoi le plan pour l’hiver, c’est quoi le plan pour les Fêtes et les vacances de Noël". À mesure qu’on a pris ces décisions-là, on va faire des annonces, dit-elle, lundi après-midi.

Elle encourage la population à continuer à respecter les mesures sanitaires, notamment en ce qui concerne le port du masque et la distanciation physique.

On sait que les rassemblements privés avec des gens en grand nombre, ça va augmenter la transmission aussi, dans les maisons particulièrement, ajoute-t-elle.

La Dre Jennifer Russell affirme que des annonces devraient être faites bientôt, possiblement dès la fin de cette semaine.

La semaine dernière, la ministre de la Santé Dorothy Shephard a indiqué que la santé publique n'écarte pas la possibilité d’imposer de nouvelles restrictions pour les Fêtes.

46 nouveaux cas et un décès lundi

La santé publique signale 46 nouveaux cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick lundi. Ils sont répartis comme suit :

  • Région de Moncton : 15
  • Région de Saint-Jean : 10
  • Région de Fredericton : 9
  • Région de Campbellton : 1
  • Région de Miramichi : 11

Une personne âgée de 70 à 79 ans est également morte des suites de la COVID-19 dans la grande région de Moncton.

Au cours des dernières 24 heures, 132 personnes se sont rétablies de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !