•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La situation agricole fait bondir à 2,7 milliards $ le déficit en Saskatchewan

La ministre des Finances de la province, Donna Harpauer, a fait un état des lieux de l'économie de la Saskatchewan.

Les réclamations d’assurance-récolte se sont élevées à 2,4 milliards de dollars, dont 1,5 milliard a déjà été payé. (archives)

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Radio-Canada

Le gouvernement prévoit un déficit budgétaire de 2,7 milliards de dollars, soit 97 millions de plus que les prévisions budgétaires déposées en avril 2021.

Cet ajustement a été annoncé, lundi, dans la mise à jour économique de la province, faite à la moitié de son exercice.

Cette mise à jour prévoit que les revenus augmenteront de 2,4 milliards de dollars par rapport au budget initial. Cette hausse est en partie attribuable aux revenus générés par les ressources non renouvelables de la potasse et du pétrole, indique le gouvernement.

Impact du secteur agricole

Selon la province, les périodes de sécheresse du printemps et de l’été ont fait augmenter les dépenses. Durant son point de presse, lundi, la ministre des Finances, Donna Harpauer, a souligné que la province avait dû offrir un soutien financier important au secteur agricole.

« S’il n’y avait pas eu de sécheresse, il y aurait eu une amélioration importante du budget et un déficit beaucoup plus faible. »

— Une citation de  Donna Harpauer, ministre des Finances de la Saskatchewan

Les réclamations d’assurance-récolte se sont élevées à 2,4 milliards de dollars, dont 1,5 milliard a déjà été payé.

Une aide de 292,5 millions de dollars est également prévue pour les éleveurs de bétail, qui ont dû faire face à des dépenses élevées en raison de la sécheresse.

Santé et protection des personnes et des biens

La province prévoit d'injecter 250 millions de dollars de plus que prévu dans la santé. Cette hausse est liée aux dépenses entraînées par la pandémie et aux pressions exercées sur les régimes d’assurance-médicaments.

De plus, 100,9 millions de dollars supplémentaires sont dépensés pour la protection des personnes et des biens, en raison de la pandémie et des incendies de forêt causés par la sécheresse.

Réactions de l’opposition

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture et de finances, Trent Wotherspoon, critique la gestion de la pandémie par le gouvernement qui a eu des conséquences sur la vie des habitants et la santé financière de la province.

« La mauvaise gestion de la pandémie a eu des conséquences importantes sur les finances publiques et sur la population, car certains services en santé ont été abolis. »

— Une citation de  Trent Wotherspoon, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture et de finance

Performances économiques

Le gouvernement souligne par ailleurs la bonne performance de certains indicateurs économiques. Avec un taux d'emploi de 62,6 % depuis le début de l'année, la Saskatchewan est au deuxième rang des provinces canadiennes. Selon le gouvernement, il y a eu 13 730 emplois de plus dans les 10 premiers mois de 2021 par rapport à la même période en 2020, soit une augmentation de 2,5 %.

Enfin, dans le domaine de l'énergie, les exportations de la Saskatchewan, entre janvier et septembre 2021, ont augmenté de 62,7 % par rapport à la même période l’an dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !