•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des classes extérieures en carton imaginées par un Sherbrookois

Daniel Quirion avec ses boîtes de carton sur lesquelles il y a un sourire de dessiné.

Assister à ses cours dehors, c'est maintenant plus facile grâce à ces boîtes de carton réalisées par Daniel Quirion.

Photo : Jubinville associés

Radio-Canada

Si les jeunes pouvaient se réunir à l'extérieur pour apprendre? C'est le souhait de l'architecte sherbrookois Daniel Quirion et il pourrait bien se réaliser grâce à l'utilisation de... boîtes de carton!

Les petites boîtes peuvent être utilisées comme table ou comme chaise. Certains ont fait des sofas, d'autres des constructions. Les jeunes peuvent transporter leur boîte sur leur dos et une fois le cours terminé, la chose ne prend pas trop de place dans les écoles, indique l'architecte.

Tout ça part de l'effet de la pandémie. Quand tout était négatif dans l'actualité, en mars-avril, j'avais la chance de voir mes enfants revenir de l'école avec le sourire. Il y avait beaucoup de mesures : le gel, le masque et tout. Ça m'a donné une idée. Je me suis dit que c'était plus intéressant d'être à l'extérieur qu'à l'intérieur juste pour voir les choses différemment, a-t-il expliqué à Par ici l'info.

« J'ai commandé des boîtes de carton et j'ai réfléchi à comment on pourrait faire quelque chose d'économique. À ce moment-là, les matériaux de construction avaient augmenté de façon importante. La seule chose qui était vraiment accessible, c'était le carton.  »

— Une citation de  Daniel Quirion, architecte
Des boîtes de carton avec des sourires dessus.

Les boîtes triangulaires ont des sangles qui permettent aux élèves de les transporter comme un sac à dos.

Photo : Facebook.com/https://www.facebook.com/Ta-Bo%C3%AEte-102307075482067

Même si les boîtes sont faites de carton, Daniel Quirion est persuadé qu'elles ont une bonne espérance de vie. Un film hydrofuge a été appliqué sur les boîtes pour les protéger au maximum. On a fait quelque chose qui tient la route. Je vois ça comme un livre. Si on y fait attention, ça peut durer vraiment longtemps.

Le projet, qui sera officiellement lancé ce mercredi, est mené en partenariat avec le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !