•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin obligatoire : un centre de soins de longue durée de la N.-É. sonne l’alarme

L'enseigne devant l'établissement de Berwick.

Le foyer de soins de longue durée, le Manoir Grand View, a perdu 13 employés en trois semaines et la direction dit qu'il manque de candidats potentiels au recrutement.

Photo : Facebook/Grand View Manor

Radio-Canada

Le foyer pour personnes âgées Grand View Manor, à Berwick en Nouvelle-Écosse, manquait déjà de personnel avant la pandémie. Puis, le stress a eu raison de certains et la vaccination obligatoire contre la COVID-19 en a poussé d’autres à partir.

Treize des 150 employés du foyer de soins pour aînés sont partis dans les trois dernières semaines.

La présidente-directrice générale, Menna MacIsaac s'attend aussi à en perdre trois de plus, après la date butoir pour la vaccination prévue pour le 30 novembre. Elle indique avoir reçu plusieurs démissions d'employés.

Peut-être qu’on aura besoin de personnel militaire formé en soins de santé pour venir aider, songe la président-directeur général.

Les familles en renforts

Entre-temps, elle a demandé aux familles des patients s'ils pouvaient s'acquitter de certaines tâches. Dans une note, les responsables du foyer de soins suggèrent qu'elles viennent aider lors des repas ou pour les déplacements des patients et pour leur hygiène personnelle.

Ils sont nombreux à avoir répondu à cet appel et la direction en est très reconnaissante.

« Nous servons une population vulnérable et je ne veux pas de tragédie. »

— Une citation de  Menna MacIsaac, présidente-directrice générale du Manoir Grand View

Elle espère que l'appui des proches aidants va améliorer la qualité de vies des patients en plus de libérer du temps pour l’entraînement du personnel nouvellement embauché. Mais elle est consciente que ce n’est pas une solution à long terme. Elle souligne aussi qu'il manque de candidat potentiel à l’embauche.

Menna MacIsaac suggère donc que la province ajoute des places à son programme d'infirmières auxiliaires autorisées dans les collèges communautaires de la Nouvelle-Écosse.

Aide promise

La ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Barbara Adams, a promis au début du mois de novembre d’aider les foyers de soins débordés. Elle a entre autres proposé d’embaucher du personnel venu d’ailleurs et d’augmenter le budget alloué aux foyers pour le recrutement.

La ministre donne une conférence de presse à l'extérieur d'un établissement de soins.

Barbara Adams, ministre des Aînés et des Soins de longue durée, a annoncé la nouvelle stratégie de recrutement de personnel pour les foyers de soinsrécemment. (archives)

Photo : CBC/Paul Palmeter

Mais Menna MacIsaac, dit que ce n’est pas l’argent qu’il manque au Grand View Manor.

Nous avons le budget pour embaucher, mais il n'y a personne à embaucher ou presque, dit-elle découragée.

Le foyer de Berwick a dû restreindre toutes les admissions. L’établissement rejoint la liste grandissante de foyers qui ne peuvent plus accueillir de patients, pas nécessairement par manque de place, mais par manque de personnel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !