•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sud de la Colombie-Britannique se prépare à affronter de nouvelles précipitations

Des militaires transportent des sacs de sable à Abbotsford, en Colombie-Britannique.

De nouveaux ordres d'évacuation sont en vigueur à Abbotsford, en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Menacé au sud par des eaux montant des États-Unis et au nord par le fleuve Fraser, gonflé par de fortes précipitations, le sud de la Colombie-Britannique a moins de 24 heures pour se préparer à affronter sa troisième rivière atmosphérique en un peu moins d'une semaine.

Un long épisode de forte pluie est attendu de mardi à mercredi dans plusieurs régions de la province, notamment dans le Grand Vancouver et dans la vallée du Fraser, annonce Environnement Canada.

Les municipalités d'Abbotsford, de Chilliwack et de Hope, déjà éprouvées par les inondations des derniers jours, pourraient recevoir jusqu’à 100 mm de précipitations, selon un bulletin météorologique spécial.

Les pluies torrentielles peuvent causer des accumulations d'eau sur les routes. Des inondations sont possibles par endroits dans les basses terres, affirme l’agence fédérale.

Selon le météorologue d'Environnement Canada Armel Castellan, c'est surtout le peu de répit entre la deuxième rivière atmosphérique et celle à venir qui est problématique.

Les effets sont cumulatifs et les rivières sont déjà en train de monter,craint-il.

Des militaires transportent des sacs de sable à Abbotsford, en Colombie-Britannique.

Des militaires tentent de contenir les eaux montantes qui menacent de nouveau Abbotsford, en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

De nouvelles évacuations à Abbotsford

Dans la vallée du fleuve Fraser, Abbotsford a publié dimanche soir un ordre d’évacuation pour des résidences du chemin Whatcom, menacées par un glissement de terrain. Des résidents du quartier Hungtingdon Village sont également visés par un ordre d'évacuation.

Des militaires, des pompiers et des bénévoles ont créé un barrage, appelé Tiger Dam, fait de grands tuyaux flexibles remplis d'eau, afin de contenir les eaux de la rivière Sumas, tributaire du fleuve Fraser.

Le fleuve Nooksack, situé dans l’État de Washington, est sorti de son lit et se déverse progressivement dans la plaine Sumas, inondée depuis le 15 novembre dernier. Au cours du week-end, les eaux s’y sont encore élevées de 75 mm, selon le maire d’Abbotsford, Henry Braun.

L'autoroute 1 entre Abbotsford et Chilliwack est fermée depuis dimanche, à 17 heures, par mesure de précaution.

État d'urgence à Hope

La Municipalité de Hope a pour sa part déclaré l’état d’urgence et placé les résidences de la rue Riverview en alerte d’évacuation.

Une alerte représente un avis préalable à un ordre d'évacuation.

Suspension du retour des résidents à Merritt

Merritt a suspendu dimanche le retour graduel des 7000 personnes évacuées de leur domicile en raison de la montée de la rivière Coldwater.

Dans une mise à jour publiée sur les réseaux sociaux, la mairesse de la ville, Linda Brown, affirme que l’armée a été appelée en renfort pour renforcer les digues. Leur travail fera en sorte que nous serons le mieux préparés possible lorsque la prochaine poussée d'eau nous surviendra.

Linda Brown espère pouvoir permettre à nouveau aux évacués de retourner chez eux dans la matinée de lundi, après la crue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !