•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre McCann entend prendre des mesures pour assurer la réussite des cégépiens

Un homme est debout devant une classe

Un enseignant de cégep et des étudiants en classe. La pandémie pourrait avoir eu un effet délétère sur les jeunes.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Manque de motivation, absentéisme, résultats à la baisse : la réussite des étudiants des cégeps est loin d'être assurée au moment où la session d'automne achève. Plusieurs enseignants s'inquiètent des résultats de leurs étudiants, dont un grand nombre seraient en situation d'échec, malgré le retour en personne dans les classes. La ministre de l'Enseignement supérieur assure que plusieurs ressources sont disponibles.

Interviewée à ce sujet à RDI dimanche, Danielle McCann s’est par ailleurs dite très sensible à ce problème.

La ministre a fait valoir qu’une enveloppe de 450 millions de dollars sur cinq ans a été réservée pour aider les étudiants, notamment avec des programmes de tutorat.

Mme McCann a pris le pouls des directions de cégep et des associations étudiantes cet automne en effectuant une tournée des établissements qui revenaient au présentiel, où l'enthousiasme était palpable, a-t-elle affirmé.

Signe de cet enthousiasme, le taux de vaccination dans les cégeps et dans les universités serait de 93 %, a précisé la ministre.

Néanmoins, depuis le début de l'année, les classes se sont vidées, ce qui a eu l'effet d'un véritable signal de détresse envoyé à Québec. Le ministère attend de pouvoir faire un décompte plus précis après le 30 novembre, date à laquelle un étudiant peut abandonner un cours sans que ce soit considéré comme un échec; ce cours est alors inscrit comme étant non complété.

On va prendre la mesure de tout cela et on va agir en conséquence, a assuré la ministre.

Quant aux problèmes de santé mentale relevés depuis le début la pandémie, Danielle McCann a par ailleurs rappelé que 60 millions de dollars sur cinq ans ont été réservés pour répondre aux besoins des étudiants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !