•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les efforts déployés par les bénévoles durant la campagne reconnus par Mario Simard

Mario Simard, Alexis-Brunelle Duceppe et Guy Chevrette regardent l'objectif.

L’ex-ministre du Parti Québécois, Guy Chevrette était l'invité d'honneur du brunch et a offert une conférence aux militants.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Coulombe

Radio-Canada

Le député de Jonquière Mario Simard a organisé dimanche matin un brunch de reconnaissance pour les bénévoles qui l’ont aidé durant la campagne électorale. Il y a invité l’ex-ministre du Parti québécois Guy Chevrette qui a offert une conférence aux militants.

Dans les coulisses de sa campagne, Mario Simard a été appuyé par de loyaux bénévoles. Environ 75 personnes effectuaient les appels téléphoniques pour le pointage.

« C’est essentiel, c’est ce qui peut faire la différence dans une victoire et une défaite, on a des bénévoles très fidèles. »

— Une citation de  Mario Simard

Pour les remercier, Mario Simard a invité Guy Chevrette. De 1982 à 1985, celui-ci a été ministre dans le gouvernement péquiste de René Lévesque et de Pierre-Marc Johnson.

Il a œuvré notamment au ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche ainsi qu'au ministère de la Santé et des Services sociaux. À son époque, M. Chevrette avait eu l'appui de plusieurs centaines de militants.

On avait des téléphonistes, des gens qui compilaient les votes le soir, c'était par centaines ,se remémore-t-il.

Les belles années où les partis pouvaient compter sur une centaine de bénévoles, c’est révolu, mais dans le mouvement souverainiste, on garde une base très solide, précise de son côté M. Simard, qui admet également qu'attirer une jeune relève est parfois complexe.

Pour tous les partis politiques, c’est difficile d’aller chercher les jeunes, dit-il. M. Simard remarque que les jeunes s’impliquent davantage dans les mouvements sociaux qu’au sein d’un parti. C’est au parti politique de trouver une façon d’attirer les jeunes sur des thèmes qui les intéressent.

Je suis sûr que la souveraineté, ça va revenir

Dans le cadre d'une entrevue donnée au chef d'antenne du Téléjournal, Jean-François Coulombe, M. Chevrette a analysé le portrait de la politique provinciale. Guy Chevrette a toujours une grande confiance dans le Parti québécois.

Combien de fois on a entendu dire que le PQ était mort, il y a des prophètes de malheur là-dedans, ça dépend toujours de la force des leaders.

Guy Chevrette, en studio

Entrevue avec l'ancien ministre Guy Chevrette

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Selon une entrevue de Jean-François Coulombe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !