•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests pour protéger les enfants : le programme s’agrandit en Nouvelle-Écosse

Ces trousses étaient jusque là réservées aux parents dont les enfants fréquentent l'école publique.

Une trousse de dépistage de la COVID-19.

En tout, 36 858 tests de dépistage rapide ont été effectués du 19 au 25 novembre en Nouvelle-Écosse. Et 14 622 tests de dépistage rapide à faire à la maison ont été distribués dans les cliniques temporaires.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Au cours des prochaines semaines, la Nouvelle-Écosse prévoit la distribution de 260 000 tests de dépistage rapide à la COVID-19 dans les écoles privées, les garderies agréées et non agréées, ainsi qu'aux familles qui ont des enfants à la maison ou qui font l’enseignement à domicile aux 3 à 11 ans.

Jusqu'ici, ces trousses étaient réservées aux foyers dont les enfants fréquentent une école publique.

De nombreux parents nous ont dit qu’ils ont utilisé les tests rapides qui leur ont été fournis et qu’ils étaient reconnaissants pour la protection supplémentaire, en plus des mesures de santé publique de base qui sont en vigueur dans nos écoles, affirme Becky Druhan, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

À l’approche de la saison de la grippe et du rhume, de plus en plus d’enfants se réveillent avec un écoulement nasal, et nous voulons faciliter l’accès aux tests pour les familles, a-t-elle déclaré vendredi dans un communiqué.

Quand utiliser un test rapide à la maison :

  • s’il est difficile pour la famille de se rendre à un centre de dépistage de la COVID-19 et que l’enfant a des symptômes de la COVID-19;

  • si l’enfant n’a qu’un symptôme bénin et qu’il n’a pas besoin d’un test test d'amplification en chaîne par polymérase analysé en laboratoire;

  • si la famille est à l’aise de faire un prélèvement nasal peu profond sur l’enfant.

La continuation et expansion de ce programme réjouit Caroline Arsenault, présidente de la Fédération des parents acadiens de la Nouvelle-Écosse.

Je trouve ça vraiment pratique de faire des tests régulièrement avec des enfants, affirme-t-elle. Si jamais on passe beaucoup de temps en contact avec les autres ou avant de se rencontrer, si jamais il y a un petit nez qui coule, c’est vraiment rassurant de savoir qu’on peut passer un test à la maison.

« C’est ça la beauté de ces tests à la maison, c’est que ça peut nous aider à gérer l’anxiété qu’on peut avoir. Surtout quand on entend qu’il y a des tests et des éclosions dans nos communautés. »

— Une citation de  Caroline Arsenault, Fédération des parents de la Nouvelle-Écosse

Mme Arsenault s’était même procuré plusieurs tests de dépistage à la maison au centre des congrès à Halifax avant que l’école ne lui en fournisse.

Ces trousses sont offertes aux familles afin de faciliter l’accès aux tests de dépistage quand leurs enfants ont des symptômes légers.

Bénévoles recherchés

Depuis la fin septembre, environ 80 000 trousses contenant chacune cinq tests de dépistage rapide ont été distribuées aux enfants de la prématernelle à la 6e année, dans les écoles publiques de la province.

Les bénévoles jouent un rôle essentiel en offrant l’accès aux tests de dépistage de la COVID-19 dans notre province, explique la Dre Lisa Barrett, clinicienne-chercheuse et immunologue-virologue pour la régie de la santé de la Nouvelle-Écosse.

Nous avons besoin de bénévoles la semaine prochaine pour nous aider à assembler ses trousses de tests de dépistage de la COVID-19 à faire à la maison, a-t-elle fait savoir vendredi.

Le dépistage rapide est devenu un aspect clé de la lutte contre le coronavirus en Nouvelle-Écosse en novembre 2020, après une éclosion de cas de COVID chez les 20 à 40 ans.

La Dre Lisa Barrett fait partie des équipes qui organisent les centres de dépistage depuis le premier qui a été mis en place dans la province.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.