•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage COVID-19 : 95 % des plages horaires sont comblées

Une travailleuse médicale gantée s'apprête à insérer un écouvillon dans un tube.

Alors que les cas de COVID-19 sont en hausse dans la région, la demande pour obtenir un test de dépistage l'est tout autant (archives).

Photo : Reuters / Stéphane Mahé

Alors que les cas de COVID-19 sont en hausse dans la région, la demande pour obtenir un test de dépistage l'est tout autant. Il est très difficile d'obtenir un rendez-vous, samedi, à l'exception du territoire de La Tuque.

À Trois-Rivières, 98 % des plages de disponibilités de ce samedi étaient déjà comblées au moment d'écrire ces lignes, en début d'après-midi. Les gens étaient alors redirigés à Shawinigan où 90 % des rendez-vous étaient également réservés.

La problématique est la même au Centre-du-Québec. La hausse des cas à Sherbrooke crée une pression sur le réseau. Plusieurs usagers ont été redirigés vers Drummondville et Victoriaville où 96 % et 97 % des plages horaires offertes avaient déjà trouvé preneurs à 13 h.

Le CIUSSS affirme avoir suffisamment de personnel disponible pour augmenter à tout moment la capacité de dépistage quotidien.

En après-midi samedi, plus de 40 % des plages horaires pour la journée de dimanche étaient toujours disponibles, et ce, sur l'ensemble du territoire.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, plus de 300 personnes sont actuellement considérées porteuses du virus à la suite d'un examen de dépistage. Neuf personnes sont hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !