•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Windsor : 2 % des policiers non autorisés à travailler en raison de leur statut vaccinal

Une autopatrouille de la police de Windsor.

Une autopatrouille de la police de Windsor

Photo : Radio-Canada / Dan Taekema

Radio-Canada

Le service de police de Windsor affirme que 98 % de ses membres ont soit fourni une preuve de vaccination contre la COVID-19, soit été accommodés après avoir fourni un justificatif, dans le cadre de sa politique de vaccination obligatoire.

Selon le communiqué de presse de la police, 2 % des membres ne sont pas vaccinés et ne seront donc pas autorisés à entrer sur le lieu de travail.

D'après le rapport annuel 2020 de la police de Windsor, cela correspond à environ 13 des 651 membres (501 officiers assermentés et 150 membres civils).

Le service de police de Windsor veut assurer aux résidents que nous continuerons à fournir la qualité de service à laquelle les gens de Windsor et d'Amherstburg s'attendent, indique le communiqué.

Comme cela a été fait tout au long de la pandémie, des plans d'urgence pour les diminutions de personnel ont été élaborés et les membres de certaines unités ont été redéployés pour assurer une intervention d'urgence efficace et efficiente.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !