•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pavillon Jean-Paul Riopelle au MNBAQ

Vue de l’exposition « Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones » au MBAM.

Vue de l’exposition « Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones » au MBAM.

Photo : MBAM, Denis Farley

Un pavillon en l'honneur du peintre Jean-Paul Riopelle (1923-2002) sera construit au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), selon des informations obtenues par La Presse.

C'est un projet de plus de 40 millions de dollars, dont 20 millions proviendraient du gouvernement du Québec. Cette somme était prévue dans le mini-budget présenté jeudi par le ministre de l'Économie, Eric Girard.

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, un point de presse sur le futur pavillon est prévu jeudi 2 décembre en présence du premier ministre François Legault.

Le pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec à Québec.

Le pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec à Québec. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Une fondation

Bien qu'elle se réjouisse de ce projet, l'ancienne conjointe de Jean-Paul Riopelle, Huguette Vachon, aurait préféré la création d'une fondation pour le peintre, graveur et sculpteur québécois.

J'aurais bien sûr préféré un espace particulier à Jean-Paul, une fondation, un peu comme la Fondation Maeght [en France], comme les fondations des grands artistes comme on voit en Europe et un peu partout. La Fondation Miro [à Barcelone]. Ils ont tous un espace qui leur appartient à eux, souligne Mme Vachon en entrevue de sa résidence de L'Isle-aux-Grues.

Là, relié au musée, c'est sûr que c'est formidable, mais c'est un peu moins spécifique pour Jean-Paul, je trouve. Mais je suis très contente, nuance-t-elle toutefois.

Mme Vachon a été invitée à son dévoilement, mais ne pourra être présente jeudi.

Jean-Paul Riopelle est sérieux et semble réfléchir.

Jean-Paul Riopelle en entrevue, en 1968. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Renommée internationale

Considéré comme l'un des plus grands peintres canadiens, Jean-Paul Riopelle est né à Montréal le 7 octobre 1923. Il est décédé à Saint-Antoine-de-l’Isle-aux-Grues le 12 mars 2002.

C’est dans les années 1940 que Jean-Paul Riopelle fait ses débuts artistiques. Élève du peintre Paul-Émile Borduas, il devient membre du groupe des Automatistes.

Il s’installe à Paris dès 1947. Il reviendra définitivement au Canada en 1990. Dans la capitale française, il devient le peintre canadien le plus apprécié et se transforme en vedette internationale aussi renommée en Europe qu’aux États-Unis.

La Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec et la Fondation Jean Paul Riopelle n'ont pas souhaité accorder d'entrevues avant l'annonce officielle.

Avec les informations de Guylaine Bussière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !