•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des nouveaux fonds territoriaux pour les entreprises et ONG yukonnaises

Ranj Pillai, ministre du Développement économique du Yukon parle au micro.

Le ministre du Développement économique, Ranj Pillai, dit être conscient que les dernières mesures de santé publique ont été dures pour les entreprises et organismes yukonnais.

Photo : Jackie Hong / CBC

Radio-Canada

Le gouvernement du Yukon met sur pied deux nouveaux programmes d’aide pour les entreprises et les organismes touchés par les dernières mesures de santé publique.

C’est parce que le ministre territorial du Développement économique, Ranj Pillai, reconnaît, dans un communiqué, que les nouvelles mesures en lien avec la COVID-19 ont mis à rude épreuve de nombreuses entreprises du Yukon, que le territoire veut les aider.

Le 8 novembre, le gouvernement avait remis l’état d’urgence à l’ordre du jour, à cause d’une augmentation importante du nombre de cas de COVID-19.

Selon les nouvelles règles, les personnes de plus de 12 ans doivent montrer une preuve de vaccination complète avant d’entrer dans certains espaces, comme les salles de sports, les restaurants et les bars.

Les nouveaux programmes d’aides - le Programme d’aide d’urgence du Yukon et le Programme de remboursement relatif à la vérification de la preuve de vaccination - ont donc été créés pour aider les entreprises et organismes à faire face au choc financier qui découle de ces mesures.

Le Programme d’aide d’urgence du Yukon est similaire au Programme de secours aux entreprises yukonnaises offert plus tôt, durant la pandémie.

Il couvre les coûts fixes, tels que le loyer et les pertes dues à l’annulation d'événements. Il s’adresse aux entreprises directement touchées par les nouvelles mesures de santé publique et qui ne reçoivent actuellement aucune aide des programmes de secours pour le tourisme.

M. Pillai assure que ce programme couvrira 100 % des coûts fixes d'une entreprise jusqu'à 10 000 $ par mois, jusqu'à ce qu’elle atteigne son seuil de rentabilité. Le montant maximal de l'aide financière est de 30 000 $.

Les ONG peuvent recevoir au maximum 10 000 $ pour couvrir les pertes liées à l’annulation d'événements.

Ce programme expirera deux semaines après la fin de l’état d’urgence.

Remboursement partiel du matériel pour lire les codes QR

Le Programme de remboursement relatif à la vérification de la preuve de vaccination aidera pour sa part les entreprises et ONG à couvrir les coûts engendrés par l’achat du matériel de vérification des passeports vaccinaux.

Mercredi, le gouvernement a annoncé une nouvelle application de lecture du code QR qui devra être utilisée pour vérifier le statut vaccinal des personnes.

De ce que je comprends, il y a des contextes où le personnel ne dispose ni de téléphones portables ni de tablettes, alors ce programme existe pour aider à compenser le coût d'achat d'un appareil qui scanne les codes QR.

Il prévoit 50 % de rabais sur le prix d’achat du matériel, et s’élève au maximum à 500 $.

Ce programme est rétroactif et commence donc le 8 novembre. Il sera disponible jusqu’au 20 décembre.

Malgré la pandémie et les restrictions renforcées, Ranj PIllai note que l’économie du territoire se porte bien. En 2020, seules deux juridictions au pays ont vu une croissance et le Yukon a vu la plus grosse.

En octobre, le territoire avait le deuxième plus bas taux de chômage au Canada, à 5,1 %. Par ailleurs, selon le ministre, 200 nouveaux emplois ont été créés ce même mois au Yukon.

Avec des informations de Maya Lach-Aidelbaum

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !