•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPA lance un avis aux propriétaires de piscines après quelques noyades de chats

Un jeune chat joue dans la neige

Les piscines résidentielles peuvent se transformer en pièges mortels pour les chats à l'arrivée des temps froids.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Alors que l’hiver approche, la Société protectrice des animaux (SPA) de l'Estrie demande à la population de surveiller les piscines résidentielles. À l'arrivée des temps froids, avant de geler, elles peuvent en effet se transformer en pièges mortels pour les chats à la recherche de points d’eau. Quelques noyades ont d’ailleurs été rapportées dans la région au cours des dernières semaines. 

La période estivale est terminée, les gens ont fait le ménage sur des terrains, ont commencé à vider les piscines et à se préparer pour l’hiver. Il y a moins d’eau dans les piscines, et on a retrouvé quelques chats malheureusement décédés, incapables de sortir, explique Marie-Pier Quirion, porte-parole de la Société protectrice des animaux de l’Estrie. 

Heureusement, des gestes simples permettent d'éviter de tels incidents, souligne la porte-parole.

Plusieurs petites choses peuvent être faites, selon comment les gens hivernisent leur piscine. Il peut y avoir une toile qui recouvre complètement la piscine. On peut mettre des bouts de panneaux isolants quand l’eau n’est pas gelée. Les panneaux flottent, donc si un chat tombe dans la piscine, il est capable de remonter sur les panneaux, et ça peut le sauver de la noyade, souligne-t-elle. 

« Vérifier sa piscine tous les jours, c’est un petit réflexe simple qui peut faire une grande différence.   »

— Une citation de  Marie-Pier Quirion, porte-parole de la Société protectrice des animaux de l’Estrie. 

On peut aussi, quand l’eau est gelée, installer des planches de bois pour faire comme des rampes et aider les animaux à sortir de la piscine, ajoute-t-elle. 

D’autres gestes pour protéger les animaux pendant la saison froide

D’autres gestes peuvent être posés pour protéger les animaux pendant la saison froide, indique Marie-Pier Quirion. 

L’hiver vient avec son lot de problématiques. On peut parler entre autres des engelures. Si les gens vont à l’extérieur avec leur chien, c’est de regarder les coussinets quand ils rentrent à la maison et de bien les assécher pour ne pas qu’ils s’abîment et faire mal à l’animal, soutient-elle. 

La Société protectrice des animaux invite aussi les propriétaires de voiture à être vigilants, car les chats se réfugient parfois près des véhicules en tentant de se réchauffer. Ça n’arrive pas nécessairement souvent, mais on demande aux gens d’être vigilants et de regarder, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !