•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campus Saint-Jean : trois conseils scolaires se joignent à la poursuite de l’ACFA

Une affiche identifie l'entrée du Campus Saint-Jean devant le bâtiment.

Jusqu'à maintenant, trois conseils scolaires se sont joints à la poursuite de l’ACFA pour le Campus Le Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta, à Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Après le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN), c’est au tour des conseils scolaires du Nord-Ouest (CSNO) et du Centre-Est (CSCE) d’entrer en partenariat avec l’Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) afin d’agir en tant que codemandeur dans la poursuite de l'organisme contre le gouvernement albertain et l’Université de l’Alberta au sujet du Campus Saint-Jean.

Leurs conseils d’administration ont voté de manière unanime, lors de leurs réunions ordinaires, jeudi, pour soutenir l’Association canadienne-française de l'Alberta dans sa démarche.

La situation du Campus Saint-Jean nous tient beaucoup à cœur, car il est absolument nécessaire de former les enseignants et les professionnels de l’éducation nécessaires dans nos écoles, explique Sylviane Maisonneuve, la présidente du CSNO.

« Les conseillers scolaires sont fiers d’appuyer l’ACFA dans cette importante démarche. »

— Une citation de  Sylviane Maisonneuve, présidente du Conseil scolaire du Nord-Ouest

Dans un communiqué, L’ACFA explique avoir approché le Conseil scolaire du Nord-Ouest afin de devenir codemandeur dans le recours judiciaire.

Ensemble, nous poursuivrons nos efforts afin de sortir le Campus Saint-Jean de sa situation de sous-financement chronique et de défendre la vitalité de la francophonie albertaine, pense la présidente de l’Association canadienne-française de l'Alberta, Sheila Risbud.

« Nous sommes très heureux que [le Conseil scolaire du Nord-Ouest] se joigne à nous. »

— Une citation de  Sheila Risbud, présidente de l’ACFA.

Le Conseil scolaire Centre-Est affirme, quant à lui, que le Campus Saint-Jean est nécessaire à la pleine mise en œuvre de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés en Alberta et au succès des écoles francophones.

C’est donc avec beaucoup de conviction que nous avons accepté d'appuyer l'ACFA à titre de codemandeur dans le cadre de son recours judiciaire, déclare son président, Réginald Roy, dans un communiqué de presse émis par l'Association canadienne-française de l'Alberta.

Le conseil scolaire FrancoSud pourrait faire de même

Les conseillers du Conseil scolaire FrancoSud réfléchiront à la possibilité de poser le même geste dans une rencontre prévue au début de décembre.

En août 2020, l’Association canadienne-française de l'Alberta a décidé de poursuivre le gouvernement provincial et l’Université de l’Alberta pour remédier à la précarité financière du Campus Saint-Jean, dont les coupes budgétaires imposées par le gouvernement de Jason Kenney menacent l'existence.

Elle accuse la province et l’Université de l'Alberta de ne pas respecter l’entente de 1976, qui scelle les conditions sous lesquelles le campus a été transféré à l’Université de l’Alberta par les missionnaires Oblats de Marie Immaculée et de violer l’article 23 de la Charte des droits et libertés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !