•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or accueille le premier tournoi de hockey mineur depuis le début de la pandémie

Des jeunes joueurs de hockey et un arbitre sur la glace.

Les joueurs pourront enfin renouer avec leur sport dans un contexte compétitif.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Même si la menace de la COVID-19 plane toujours sur les activités du hockey mineur en Abitibi-Témiscamingue, un premier tournoi depuis le début de la pandémie a pris son envol vendredi matin, à Val-d’Or.

Une vingtaine d'équipes de la région et de l’extérieur croiseront le fer d’ici dimanche lors du Tournoi M13, au Centre Agnico Eagle.

Les organisateurs ont accueilli les équipes avec soulagement vendredi matin, après quelques jours d’incertitude liée aux récentes éclosions dans la région. L’horaire du tournoi a d’ailleurs dû être modifié au cours des derniers jours, avec le retrait de quelques équipes placées en isolement.

Un homme glisse les lettres BB derrière le banc des joueurs d'Amos.

L'équipe est à pied d'œuvre pour que le tournoi puisse avoir lieu comme avant.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

On s’est posé la question jusqu’à hier quand on a vu que le chiffre des cas à Val-d’Or était rendu rouge, souligne Martin Boucher, président de l’Association de hockey mineur de Val-d’Or. Nous avions pris les devants avec la Santé publique au sujet des mesures que nous allions mettre en place et ils nous en ont remerciés.

La motivation était grande vendredi matin pour l’équipe Sport Expert de La Sarre, qui a appris au cours des derniers jours qu’elle pourrait finalement participer au tournoi dans la catégorie A pour remplacer une autre formation.

Les jeunes se sont croisé les doigts toute la semaine et ils ont suivi attentivement les nouvelles pour être sûrs que ça aurait lieu, souligne l’entraîneur adjoint Frédéric Bédard. On est chanceux et très heureux, surtout qu'on n'a pas vécu un contexte comme ça depuis un an et demi.

Des joueurs des Forestiers Pee-Wee derrière le banc.

Une vingtaine d'équipes de la région et de l'extérieur participent au tournoi.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Même si les activités régulières du hockey mineur ont repris depuis l’automne, l’ambiance d’un tournoi demeure très importante pour les jeunes joueurs.

Pour eux, c’est un effet de rassemblement incroyable, confirme Frédéric Bédard. Pour les parents aussi, ça crée une belle dynamique. C’est souvent eux qui tripent fort. Mais en bout de ligne, c’est un beau bagage de vie pour les jeunes, parce que la pression n’est pas la même. Ça les fait grandir comme êtres humains et comme joueurs de hockey.

Une bénévole scanne le code QR d'une femme à l'entrée de l'aréna.

Les équipes et les spectateurs ont été accueillis avec soulagement vendredi matin.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Avec des joueurs de 11 et 12 ans qui n’ont pas encore eu accès au vaccin, l’organisation du tournoi mise sur la collaboration de tous pour que l’événement se déroule sans problème.

On demande le passeport vaccinal pour tous les spectateurs et les équipes sont bien avisées de retirer rapidement un joueur qui présenterait des symptômes, souligne Martin Boucher. On sait qu’on va avoir une belle collaboration. Tout le monde est assez content de faire le tournoi, on est confiant que ça va bien aller.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !