•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident de la route : un Calgarien inculpé pour la mort d’un père et de sa fille

Pierre Mulumba et sa fille, Ninelle Tshamwena.

Pierre Mulumba et sa fille, Ninelle Tshamwena, n'ont pas survécu à la collision.

Photo : Fournie par Mathieu Kalenga

Radio-Canada

La police de Calgary a déposé des accusations contre Yannick Joseph Bouchard, qui était au volant d'une camionnette qui aurait percuté l'arrière d'une berline, mercredi, sur la route Macleod Trail de Calgary. Deux personnes sont mortes, et une autre a été blessée.

La police de Calgary l'accuse, entre autres, de refus d'obtempérer à la suite d'un accident ayant entraîné la mort, de conduite dangereuse causant la mort, de conduite dangereuse causant des lésions corporelles, de délit de fuite après un accident causant la mort et de délit de fuite après un accident causant des lésions corporelles.

Selon la police, Yannick Joseph Bouchard, 51 ans, circulait en direction du nord sur Macleod Trail quand il a percuté l'arrière d'une berline dans laquelle se trouvaient trois personnes appartenant à la même famille. Il a ensuite pris la fuite à pied, mais a rapidement été rattrapé par la police, qui l'a placé en détention.

Une autre camionnette roulant en direction du sud a ensuite heurté la berline, explique la police, qui précise que son conducteur n'a pas été blessé.

Quant à la famille francophone à bord de la berline, Pierre Mulumba, âgé de 37 ans, et sa fille de 7 ans, Ninelle Tshamwena, ont perdu la vie sur le coup. Son autre fille, âgée de 11 ans a été grièvement blessée, mais sa vie n’est plus en danger.

Macleod Trail, une artère principale de la ville, a été fermée entre Anderson Road et Canyon Meadows dans les deux sens tout au long de la nuit de mercredi à jeudi, afin de permettre à la police de mener son enquête.

Une famille soudée

Les victimes faisaient partie de la communauté congolaise de Calgary, selon Mathieu Kalenga, une connaissance des victimes qui a rendu visite à la mère vendredi.

Pierre est arrivé au Canada en 2005. C’était une famille soudée. La mère est abattue, inconsolable. Heureusement que la communauté la soutient. Il ne faut pas qu’elle reste toute seule, dit-il.

Selon Mathieu Kalenga, le père de famille devait fêter son anniversaire le lendemain du drame. Il allait chercher le frère des filles à l'école, raconte-t-il. 

Ninelle, qui était assise dans un coin, a dit : "Papa, moi aussi, je viens." C’est comme si elle voulait partir en même temps que son père, raconte-t-il.

Vue de Macleod Trail à Calgary.

L'accident a eu lieu mercredi vers 17 h 20.

Photo : Ville de Calgary

Soutiens à l'école

Le Conseil scolaire FrancoSud, responsable de l'École de la Source, où étaient inscrites les deux fillettes présentes dans le véhicule accidenté a fait savoir par courriel qu'un lieu de recueillement sera mis en place à l’entrée de l’école pour honorer la mémoire des victimes.

Il sera possible pour les gens d'y déposer une carte ou un dessin à l’attention de la famille.

Le Service de police de la ville de Calgary va également envoyer une équipe avec des chiens thérapeutiques le lundi 29 novembre, peut-on lire dans un communiqué. Cette intervention sera faite par des professionnels qui ont l’expérience de ce genre de situation.

À la recherche d'éléments

La police de Calgary demande à toute personne ayant été témoin de la collision ou ayant des images de caméra de tableau de bord de communiquer avec elle, au 403 266-1234.

Il est également possible de fournir des renseignements de manière anonyme sur le site Internet d'Échec au crime ou en communiquant avec sa ligne téléphonique, au 1 800 222-8477.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.